Conscience supramentale et psychologie évolutionnaire

Nouveautés sur le site...
Télépathie, pensée, esprit, etc. (question posée par Oxana, France)
Les principes solaires (question posée par Edwige, France)
La kundalini (question posée par Edwige, France)

Définitions

Voici des définitions en lien avec la conscience supramentale / la psychologie évolutionnaire.


Ajusteur de pensée : L'Ajusteur de pensée est un fragment de la Source originelle qui fait partie de la multidimensionnalité de l'individu. Son rôle est d’orchestrer le phénomène de la pensée de manière à attirer l’individu vers une évolution de conscience continue liée à ses principes supérieurs. L’individu ayant intégré tous les alephs devient Un avec l’Ajusteur de pensée.

Alephs : Tous les principes qu’une conscience peut intégrer et qui sont propres aux multivers. Les trois premiers principes sont dits universels, car propres aux univers, et les autres sont dits solaires, car propres à l’intégration de la réalité multi-universelle ou absolue de la conscience. Les sept alephs sont les suivants : Volonté, Intelligence, Amour, Harmonie à travers la lutte, Science du mental, Idéal de perfection et Ordre de la magie cérémoniale.

Âme (de l'individu) : Structure énergétique mémorielle dont le noyau vibre au principe de la Volonté. Elle est la composante féminine de l’esprit et donne une direction de vie au mouvement de l’énergie de l’esprit dans l’individu via une programmation. C’est l’âme qui permet à l’individu d’avoir conscience de lui-même.

Âme universelle : L'Âme universelle est une structure énergétique mémorielle située sur le plan supramental et qui est à l’origine du principe de la Volonté. Principe féminin de l'Esprit universel avec lequel elle forme une unité, elle donne une direction au mouvement de l’énergie qu’il manifeste et lui permet de prendre conscience de lui-même. Pour ce faire, elle codifie entre autres le mouvement des astres et des cycles planétaires. Sur le plan supramental, les mémoires qu’elle contient portent le nom de mémoires solaires. L’Âme universelle chapeaute toutes les âmes.

Amour (principe) : Le principe de l'Amour est une force prépersonnelle qui prend origine dans la nature universelle de l'individu. Lorsque les principes de la Volonté et de l’Intelligence s’y unissent, sa nature planétaire et subjective est élevée en vibration, ce qui signifie que cet Amour devient une Volonté réelle de créer et d’unir. Cet Amour n’est plus aveugle, mais intelligent et volontaire. Il devient alors un principe unificateur entre les différentes unités de vie, d’où l’accès à une compréhension absolue de qui est l'autre.

Amour planétaire : L'amour planétaire se vit lorsque l'individu vibre le principe de l’Amour en fonction d'une définition réduite en lumière, soit une définition qui le lie à la mémoire de la race plutôt qu’au réel de sa lumière. Ceci l'amènera à vivre les hauts et les bas liés à la polarité de cet amour.

Animique : Ce qui est relatif à l’âme.

Atome : Fait partie du rayonnement de la Source universelle.

Au-delà : Réalité regroupant les différentes composantes des plans invisibles.

Centre de gravité : Le centre de gravité de l'individu est ce qui lui permet d'établir le réel à l'intérieur de son identité propre, plutôt que de s’appuyer sur des formes polarisées liées aux mémoires de la race humaine.

Chaleur : Caractéristique inhérente à la forme et à la mémoire, et qui unit par réciprocité vibratoire.

Colère (réelle) : Énergie liée au mouvement de l’esprit dans l’ego et qui permet à ce dernier de graduellement dévoiler le mensonge cosmique. La colère permet à l’individu de rétablir l’équilibre de son identité à l’intérieur de sa psyché et de mettre de l’ordre dans tout contexte de vie où un transfert d’énergie inéquitable se manifeste.

Connaissance : Une connaissance est une forme d'information faisant partie du bagage mémoriel de la race humaine. Elle peut être réfléchie par le mental inférieur de l’ego.

Conscience : La conscience est ce qui permet à toute forme de vie d’avoir un regard lucide sur elle-même et sur sa sensibilité, d’où sa capacité de se connaître et de se savoir. En prenant conscience de quelque chose ou d’autrui, l’individu prend davantage conscience de lui-même. L’âme est ce qui rend la conscience possible, car c’est elle qui contient tout le bagage mémoriel nécessaire afin que l’ego ou l’esprit puisse avoir un regard sur sa réalité. D’ailleurs, plus l’âme est évoluée, plus l’individu peut accéder à une conscience expansive et définie en lien avec qui il est, jusqu’à pouvoir statuer que tout est un ; il verra ultimement que c’est l’encapsulation de la conscience dans l’espace et le temps qui crée l’illusion de la division.

Conscience subjective : Conscience d’un individu qui est assujetti à la polarité des mémoires involutives de son âme sur son ego. Ce type de conscience reflète la réalité que l'individu réfléchit la pensée qu’il reçoit dans son mental, d’où la dualité et l’émotivité qui prend place en lui.

Conscience solaire : Conscience ayant dépassé les limitations temporelles des univers. Ayant intégré les sept alephs, elle accède non seulement à la genèse de l’homme et de la femme, mais aussi à la genèse du réel des multivers. Elle accède au plan divin.

Conscience supramentale : Conscience de l’individu qui a intégré les trois premiers principes universels que sont la Volonté, l'Intelligence et l'Amour. L’individu a crée son double éthérique sur le plan surmental et son Couple cosmique sur le plan supramental.

Conscience surmentale : La conscience surmentale est propre à l’individu qui a intégré les principes de la Volonté et de l’Intelligence. Cet individu a crée son double éthérique, mais ce véhicule n’a pas encore la propulsion requise pour complètement sortir du mensonge cosmique apposé sur sa conscience. Pour ce faire, il devra accéder à une compréhension intégrale de qui est l’autre, et ceci signifie qu’il devra intégrer le principe de l’Amour et créer son Couple cosmique dans l’éther supramental.

Corps physique : Extension de l’âme dans la matière ; permet à l’esprit de prendre conscience de lui-même dans l’espace et le temps.

Cosmique : Relatif à l’ordre et aux hiérarchies organisées dans l’univers et dans les multivers.

Couple cosmique : Le Couple cosmique est une instance unitaire mais double qui se crée sur le plan supramental lorsque le double éthérique d’une femme entre en résonnance avec le double éthérique d’un homme. Ce couple éternel représente l’unification du principe féminin au principe masculin à l’intérieur d’un multivers.

Créativité (réelle) : La créativité réelle caractérise ce qui résonne au diapason des sphères universelles de la conscience. L’individu intégralement créatif est celui qui a une conscience capable de dépasser les voiles du mensonge cosmique.

Croire : Individu qui s’approprie une forme ou une information sans que celle-ci soit filtrée par l’Intelligence réelle dans son ego.

Double éthérique : Le double éthérique, aussi appelé le double cosmique, est un véhicule lumineux qui émerge lorsque l'ego intègre le mouvement de sa Volonté intelligente. Le double éthérique se situe sur le plan surmental et rend l’individu immortel en conscience. Lorsque l’individu intègre le principe de l'Amour, le double éthérique gagne en force de propulsion de manière à percer le voile du mensonge cosmique. L’individu devient alors universel en conscience.

Ego : L'ego est l’expression plus ou moins perfectionnée de l’esprit dans la matière ; il englobe les corps subtils de l’individu et son assise est le corps physique. C’est la composante qui vibre, donc qui agit ou qui réagit en fonction du type de résonnance qu’a son esprit avec la mémoire en son âme. L’ego s’exprime via sa personne réelle ou via sa personnalité.

Égoïque : Caractérise ce qui est vécu par un ego qui n’est pas encore universel en conscience.

Émotion : Se produit lorsque l'énergie de l'esprit traverse et fait vibrer le corps astral de l'individu ; permet à l'individu de prendre conscience de lui-même.

Émotivité : Lorsque le corps astral de l’individu vibre au passage de l’énergie de l’esprit en lui, cette énergie se transforme en émotivité si ce dernier est inapte à en intégrer la lumière. Ainsi dit, si l’ego réagit à la polarité de l’expérience qu’il traverse plutôt que d’en intégrer les fondements évolutifs, les entités du plan astral absorberont la lumière non intégrable et l’utiliseront pour créer des formes à être utilisées contre l’ego pour le faire évoluer. L’émotivité est donc toujours caractérisée par un débordement d’énergie vers le plan astral de la conscience.

Entité maîtresse : Lorsque l’individu se fait aiguillonner par son esprit, le nom "entité maîtresse" peut être donné à l’esprit.

Ésotérisme : L'ésotérisme est une doctrine permettant à l'ego d'accéder à certaines connaissances dites "secrètes" ou "occultes", et son rôle principal est de permettre à l'individu d'ouvrir son regard sur l'au-delà. Un jour, l'individu reconnaîtra que l'ésotérisme peut facilement devenir un sujet de fascination limitant l’individu dans sa capacité de se savoir à partir de lui-même.

Esprit (de l'individu) : L'esprit de l'individu, principe masculin de l’âme, est une énergie expansive et individuée qui se situe sur le plan surmental. L’esprit a crée un ego qui habite la matière dense de la forme afin de pouvoir un jour fusionner avec cet ego, d’où la création d’un pont entre le visible et l’invisible. L’esprit éclaire l’ego de manière à ce que ce dernier puisse un jour absorber l’énergie du principe qui l’anime, soit le principe de l’Intelligence.

Esprit universel : L’Esprit universel est aussi appelé Esprit Créateur, Esprit Éternel, Grand Esprit, Saint-Esprit, Esprit Divin et Esprit Trinitaire. Il se situe sur le plan supramental et est à l’origine du principe de l’Intelligence. Principe masculin de l’Âme universelle avec laquelle il forme une unité, il est la force de manifestation, d’action et d’expansion dans l’individu. Il contient de nombreux esprits.

Éther : Substance subtile et fondamentale par laquelle toute forme de création peut se manifester et se particulariser, d’où l’émergence de toutes les formes de vie.

Étude : L'étude sert à permettre une plus grande définition chez l'individu. À un premier niveau, l'étude correspond au fait d'approfondir un champ de connaissances via la réflexion et l’intellect. Cela ne sort pas l'individu du bagage mémoriel de la race, mais au minimum, cela lui permet de développer une structure mentale de plus en plus définie. Au niveau évolutif, l'étude sert à mettre en lumière quelque chose qui permet à l'individu de grandir en conscience.

Évolution : Période à partir de laquelle l'individu commence à intégrer le principe que la pensée vient d'ailleurs. La restructuration de l'ego qui découle de cette intégration permet ultimement à l'individu de vivre à l'intérieur du réel de sa conscience.

Évolution jupitérienne : La planète Terre doit traverser sept grandes Périodes évolutives : Saturne, Soleil, Lune, Terre, Jupiter, Vénus et Vulcain. À l'intérieur de chaque Période, il y a sept Révolutions. Nous sommes actuellement à l'intérieur de la quatrième Période, soit celle de la Terre, et la masse critique de la population est dans la quatrième Révolution. Certains individus peuvent devancer l'évolution de la masse sociale et vibrer à la cinquième, sixième et septième Révolution de la Période de la Terre. Une fois que l'intégration de l'énergie des sept Révolutions est achevée, l'individu accède aux énergies de la Période suivante, soit celle de Jupiter - d'où le terme "évolution jupitérienne".

Force luciférienne : Force involutive et descendante qui permet à l’individu d’élever sa conscience au-delà du plan matériel, tout en le soustrayant de sa capacité à vivre l’indépendance d’une conscience libre. Son essence est spirituelle, artistique et émotive, d’où sa capacité à envoûter l’individu qui ressent le besoin d’être libéré de la densité matérielle. En excès, cette force peut amener un individu à vouloir briller ou à penser qu’il est plus important que l’autre, d’où l’émergence d’égoïsme, de narcissisme ou d’orgueil chez lui.

Force satanique : Force involutive et descendante, aussi dite ahrimanienne, qui a permis à l’individu de s’incarner dans la densité matérielle de la forme. Elle a retiré à l’individu la conscience des plans supérieurs de sa réalité en lui extirpant sa lumière, ce qui a créé une cristallisation et un endurcissement à l’intérieur de sa forme et de sa psyché. Lorsque cette force est en excès dans un individu, elle est reliée à une intelligence froide, mécanique et raisonnable, tout en le dénudant de sentiments profonds.

Forme : Toute chose, situation, construction associative ou sujet qui peut être circonscrit par un mot ou par un groupe de mots.

Forme-pensée : Ce mot rappelle à l'individu que la pensée contient toujours une forme comme référent mémoriel.

Fusion : La fusion se manifeste intégralement chez l’individu qui a intégré les trois principes que sont la Volonté, l’Intelligence et l'Amour. À ce temps, l’individu a éliminé toute forme de domination de l'Invisible sur sa conscience.

Genèse : Origine, formation et développement de l’individu, du monde et de la vie en lien avec le processus créatif de la Source originelle.

Haine : Énergie descendante liée au mouvement de l’esprit dans l’ego, mais récupérée par les forces lucifériennes dû à l’incapacité de l’ego à la contenir et l’utiliser sciemment. Cette énergie est donc anti-lumière, en ce sens qu’elle densifie la forme.

Hasard : Le hasard est un concept utilisé par l'individu inconscient pour décrire un aspect de la vie dont il ne connaît pas les rouages, et sur lequel il sait ne pas avoir d'emprise. L'individu habitant sa conscience individuée sait que tout est structuré en fonction d’une conjonction événementielle qui se met en place en fonction de ce qui doit être vécu ou échangé comme énergie. C’est donc l’esprit qui crée le mouvement des événements et l’âme qui en crée la manifestation dans la forme.

Identité propre : Identité de l'individu qui habite pleinement sa conscience. Ceci signifie que sa conscience n'est plus assujettissable ou dominable.

Imagination : Faculté qu’a l’individu d’utiliser son écran mental pour magnétiser l’énergie subtile, d’où la structuration d’images, de formes et d’idées qui peuvent être vécues, transmutées ou matérialisées. Plus la conscience de l’individu est grande, plus ce dernier devient apte à magnétiser des énergies extérieures au plan astral de la conscience, ce qui lui permet d’entrer dans un flux créatif qui dépasse tout entendement humain.

Inconscience : État caractérisé par une retenue d’information imposée sur l’être vivant qui n’a pas les corps subtils, ni la configuration psychique, pour intégralement se savoir.

Initiation solaire : Expansion de conscience conduisant l’individu à une unification avec sa Source universelle. Cette initiation n’est pas sous le contrôle de l’ego ou d’un maître quelconque, mais prend origine dans la capacité de l’individu à absorber le réel de qui il est sur les dimensions éthérées de sa conscience.

Initié : Individu qui a été initié au mystère de la trinité, ce qui signifie qu’il vibre en résonnance parfaite avec les principes universels que sont la Volonté, l’Intelligence et l’Amour. Il a suffisamment d’identité pour ne pas se fondre dans qui est l’autre, mais est toujours apte étudier la vie de manière à regarder où il se situe et où se situe l’autre. À l’intérieur de sa multidimensionnalité, il a un double éthérique et un Couple cosmique. Il a accès à la science intégrale de la vie, ce qui inclut une compréhension absolue de qui est l’autre.

Intelligence (principe) : L'Intelligence est un principe universel qui prend siège dans l'esprit et dont l'ego doit intégrer l'énergie. Le mouvement de cette Intelligence dans l’ego permet à ce dernier de mettre en mouvement son verbe créateur afin de pouvoir projeter une parole réelle coïncidant avec la direction de sa Volonté universelle. L’individu devient alors apte à confronter l'invisible lorsqu'il se fait désinformer ou retenir dans sa capacité à savoir ce qui se passe, d’où l’accès subséquent à un savoir qui est lié à l’énergie derrière les formes qu’il traverse.

Intellect : Ce qui permet à l'individu de réfléchir la pensée et de transiger avec des connaissances.

Involution (période) : Période durant laquelle l'ego est assujetti aux prémisses mémorielles polarisées en son âme. L’individu réfléchit la pensée qu'il reçoit dans son mental et en subit les revers, soit d'être dominé par l'Invisible, et donc, sujet à la dualité et à la désinformation.

Karma : Le karma, ou loi du retour, est un aspect de la programmation de l’âme qui oblige l'individu à rebalancer une expérience mal vécue. Un tel type d'expérience implique toujours qu'il y a eu une circonstance dans laquelle l'individu a outrepassé ses besoins de vie réels pour entrer dans une polarité excessive en lien avec lui-même ou avec autrui.

Liberté (réelle) : La liberté réelle fait partie de la conscience de l’individu lorsque ce dernier a intégré le principe de l’Amour. Cette liberté est toujours liée avec une paix dans sa conscience, et aussi dans son rapport avec autrui.

Lumière : Mouvement de l’énergie de l’esprit.

Mémoire solaire : Mémoire créée et contenue à l’intérieur d’une âme qui vibre à la fréquence de l’Âme universelle. Cette mémoire est une vibration, donc non limitée par une forme circonscrite, ce qui signifie que l’individu ne peut pas y accéder via le processus de la réflexion. Cette mémoire est liée à la genèse de vie de l’individu ou de l’humanité.

Mensonge cosmique : Le mensonge cosmique se manifeste comme étant une retenue d'information sur l'ego. Cette loi cosmique a été mise en place afin de permettre le développement d'un ego apte à demeurer suffisamment longtemps dans la matière dense de la forme. Ceci a eu la conséquence de rendre l'individu ignorant de sa source et de la perte de contact direct avec le plan surmental et supramental. Lorsque l'individu aura totalement intégré la réalité que la pensée vient d'ailleurs, il renouera son lien avec ses origines. Ceci veut dire qu'il ne réagira plus à la polarité du plan astral, mais vivra sa vie en concordance parfaite avec les principes universels qu'il aura intégrés (la Volonté, l'Intelligence et l'Amour).

Morontiel, morontialité : Exprime l’aspect immortel et éternel de l’énergie d’une matière, d’un corps, d’une conscience ou d’un plan.

Multivers : Sommation de tous les univers existants à l’intérieur d’une lignée de conscience. Chaque conscience crée sept lignées, donc sept multivers. Les multivers sont perméables entre eux.

Mystère : L’utilisation de ce mot fait état de la réalité qu’il y a une retenue d’information ou un voile sur une psyché. Cette limitation sera un jour déchirée par l’individu qui aura éliminé les zones grises à l’intérieur de sa conscience et rabattu toute impression de mystère. Un mystère n’existe que dans la mesure où l’individu est retenu dans sa capacité à toucher au réel.

Opinion : Émettre son opinion, c'est l'acte de partager son impression sur un propos. Toute impression étant liée à une forme astrale incomplète en lumière, donc non perfectionnée et cachant une polarité à l'ego, retient l'individu à l'intérieur de son centre réflexif. L'individu qui grandit en conscience n'aura plus d'opinion comme tel puisqu'il établira le réel selon sa vibration.

Parole (réelle) : La parole réelle est la manifestation du verbe en mouvement. Elle permet à l’individu d’actualiser sa Volonté au travers le mouvement de l’esprit en lui, ce qui lui permet de prendre conscience de lui-même.

Pensée : La pensée est un phénomène de communication télépathique, d'échange d'énergie, qui se produit entre différentes unités de conscience et qui se manifeste selon différents registres.

Personnalité : L’énergie cosmique qui traverse l’ego se manifeste chez ce dernier comme étant sa personnalité. Cette énergie peut être retenue ou interférée par différents plans de conscience, d’où la création d’une personnalité dite colorée, ou subjective.

Personne (réelle) : La personne réelle se manifeste lorsque la conscience de l’individu vibre au diapason avec son feu cosmique sur tous les plans de sa multidimensionnalité. Cette personne vit et se manifeste à l'intérieur d'une conjonction parfaite entre les trois principes qu’elle a intégrés, soit la Volonté, l'Intelligence et l'Amour.

Périsprit : Le périsprit prend naissance dans l’incapacité de l’esprit à intégrer la forme densifiée de l’âme, d’où la conscience subjective qui en résulte dans l’ego.

Plan astral : Le plan astral est un monde qui chevauche le plan matériel de la Terre et du système solaire, et sa fonction est de récupérer l’énergie prépersonnelle qui n’est pas intégrable par l’ego et sa matière. Tout ce qui se trouve dans le plan astral est construit à partir d’une énergie inachevée dans sa manifestation ; les formes et consciences habitant ce plan sont donc fragmentées, incomplètes en elles-mêmes, car elles sont réduites en lumière.

Plan éthérique : Réfère aux dimensions immatérielles supérieures, soit le plan surmental et le plan supramental.

Plan mental : Plan qui est relié à la réalité mentale de l’individu.

Plan supramental : Plan de conscience solaire qui est habité par l’individu qui a créé son Couple cosmique à travers l’intégration des principes universels de la Volonté, de l'Intelligence et de l'Amour.

Plan surmental : Plan relié au mental supérieur de l’individu, mais aussi à son esprit et au double éthérique qu’il crée en intégrant les principes de la Volonté et de l’Intelligence.

Prépersonnel : Ce qui est prépersonnel n'appartient pas à l'ego ou à l’individu comme tel, mais fait partie de ce qui sous-tend sa réalité solaire.

Principe universel : Trois principes ou rayons formant une trinité sont liés à chaque individu : Volonté, Intelligence et Amour. Ces trois principes constituent la totalité de la manifestation de l’Esprit Universel. Lorsqu’ils sont intégrés à l’ego, la conscience de l’individu devient universelle, d’où sa capacité d’explorer la genèse de la vie de l’homme et de la femme.

Programmation : La programmation, ou plan de vie de l’âme, est un plan établi à l'intérieur de l'âme humaine afin que l'ego puisse maturer à l'intérieur de paramètres définis. Cette programmation doit un jour permettre à l'individu de dépasser son réflexe réflexif en lien avec la pensée, afin de transiger avec l’énergie derrière la pensée. Ceci fera en sorte que sa programmation ne pourra plus le sortir de son identité propre.

Psyché : Structure de conscience qui évolue en lien avec le mouvement expansif de l’esprit sur l’âme de l’individu. Synonyme du mot « psychisme ».

Psychologie évolutionnaire : La psychologie évolutionnaire a comme point de départ l’étude objective de l'ego en lien avec ce qu'il vit. Cette psychologie est appuyée sur la réalité que la pensée vient d'ailleurs, et c'est l'intégration de ce principe universel qui permettra à l'individu de comprendre les mécaniques occultes qui l'ont maintenu dans l'ignorance de sa réalité depuis des siècles.

Psychologie involutive : La psychologie involutive a pris origine dans le besoin de l'individu de comprendre sa réalité. Mais puisque sa réalité était déjà voilée par le mensonge cosmique, il a développé une psychologie lui ressemblant : elle a été bâtie à partir du phénomène de la réflexion – donc à partir de connaissances cumulatives – plutôt qu’à partir d’un savoir intrinsèque. La psychologie en résultant a donc pris racine sur formes réduites en lumière. L'individu étudiant ces psychologies demeure donc limité dans sa capacité à toucher à sa réalité propre, d'où un malaise récurrent qu'il ne comprend pas et qui persiste chez lui.

Rayon : Trajet ou courant de lumière qui relie la source de l’individu à tous les plans de sa multidimensionnalité.

Réel : Le réel, c’est ce qui n'est pas voilé par le mensonge cosmique, donc parfait et non divisible.

Respect : L'individu qui se respecte est celui qui reste au diapason de sa sensibilité et qui demeure toujours apte à ajuster ses frontières en lien avec autrui. Le respect d'autrui, c'est d'avoir une compréhension de qui est l'autre ; cette compréhension permet à l'individu de toujours tenir compte de la sensibilité de l'autre dans son équation.

Savoir : Le savoir est une vibration qui émane de l’universalité de l’âme et qui permet à l'ego de prendre expansion à l'intérieur de sa conscience. À la différence de la connaissance qui est liée à une accumulation limitée de formes, le savoir est une vibration instantanée qui est sans limites.

Scient (individu) : Un individu qui est intégralement scient détient en lui la science liée à sa genèse de vie individuelle, mais détient aussi la science qui le relie à l’unification de son pôle masculin et féminin.

Sensibilité : Capacité de l’individu de toucher à qui il est réellement ; ressenti de l'individu lié à la présence de la lumière de son esprit dans son âme.

Souffrance psychologique : État de tension qui fait vibrer le corps astral de l’individu et dont la résultante est de l’émotivité dans l’ego. Permet à l’individu de prendre conscience de lui-même sur le plan astral.

Souffrance psychique : État de tension qui se transforme en force de propulsion du double éthérique de l’individu ; ce double se déplace alors dans des éthers de plus en plus éloignés de manière à y dévoiler ce qui s’y trouve. Permet à l’individu de prendre conscience de lui-même sur les plans éthérés.

Source universelle (de l’individu) : La Source universelle de l’individu est un soleil, soit une unité qui est composée de l’union de l’Esprit universel avec l’Âme universelle, et qui inclut tous les esprits et toutes les âmes vibrant au principe de l’Amour qui les unit. Ce soleil est une unité multiple qui vibre au diapason des trois principes universels que sont la Volonté, l’Intelligence et l’Amour.

Source originelle (de l’individu) : Origine première de l’individu ; Dieu absolu.

Spiritualité : La spiritualité prend racine dans la domination de l'ego par des instances provenant du haut astral. Ceci fait en sorte que l'ego ne fait pas une lecture exacte des sphères spirituelles, mais s'assujettit plutôt à leur reflet astral, d’où son interprétation de la réalité qui est faussée.

Taux vibratoire : Le taux vibratoire d'un individu fait état de la fréquence à laquelle vibrent ses cellules. Ce taux varie en fonction du rapprochement vibratoire de l'ego avec le noyau de son âme, de son esprit et avec sa Source universelle.

Transparence : Caractéristique de l’ego qui est apte à se laisser habiter par son énergie universelle sans que le plan astral crée de la polarité à l’intérieur de sa psyché. Lorsque l’ego est transparent, il n’y a plus de différence vibratoire entre l’ego et son esprit, ce qui implique que l’ego ne tente pas d’outrepasser sa destinée cosmique au profit de ses désirs personnels.

Universel : Qui contient un savoir absolu.

Vibration : La vibration caractérise l'énergie qui anime toute forme de vie. La plus haute vibration est celle du principe de l'Amour.

Volontaire : Caractéristique de l’individu qui vibre au principe de la Volonté.

Volonté (principe) : Le principe de la Volonté est la force qui siège dans le noyau de l'âme et qui permet à l’individu de prendre conscience et d’évoluer. Il contient les principes de l’Intelligence et de l’Amour tout en étant indépendant d’eux. La Volonté jumelée à l’Intelligence donne naissance à la colère réelle dans l’individu, d’où la Volonté d’agir et de savoir. La Volonté jumelée à l’Amour est l’extension du feu de l’esprit qui lui permet de créer et d’unir, d’où l’unification de ses composantes multidimensionnelles au travers la reconnaissance intégrale de qui il est et de qui est l’autre.


— Sandra Vimont