Le doute

Le doute

Le doute fait partie du processus normal d’éveil de la conscience de l'ego. De nombreuses personnes qui ne vivaient pas beaucoup de doute avant d'être en contact avec l’instruction supramentale se verront assujetties à un accroissement de ce phénomène dans leur mental. Le doute est un joueur primordial dans la transformation du mental inférieur vers l’accès au mental supérieur. Voici pourquoi : un individu qui est en contact avec l'instruction supramentale mais qui ne vit pas de doute peut facilement tomber dans la croyance et dans l’illusion du savoir. Il s'asseoit sur différents niveaux de vérités et il les défend avec la certitude de son acomplissement exceptionnel au niveau de sa conscience. Il intellectualise et interprète ; il devient donc piégé par une sorte de philosophie supramentale qui le coupe de qui il est et de qui est l'autre. Il ne parvient donc pas à intégrer le réel de son énergie prépersonnelle.

Le doute fait donc souvent partie intégrante du passage entre une conscience involutive et une conscience évolutive. Pour se servir intelligemment du doute, l'ego doit faire un saut en hauteur et s'en servir comme prétexte pour établir un rapport de force avec son esprit. Il doit établir ce qu'il veut vivre et ce qu'il ne veut plus vivre, incluant le fait de ne plus vouloir vivre de doute. Ainsi, il cesse graduellement de se faire piéger par des pensées mensongères qui le déphasent devant les événements de la vie. Ce faisant, il réussit à percevoir la manipulation qui est effectuée sur son mental, ce qui l’éveille de plus en plus à sa conscience mentale supérieure. Afin de traverser cette étape d’initiation, il est important que l’ego commence à ne plus prendre ses pensées au sérieux. Ainsi, le doute ne trouve plus de point d’attache en lui, ce qui peut graduellement laisser la place à sa nouvelle intelligence qui est plus objective et lucide.

L’ego peut parfois se sentir laissé à lui-même, sans le support de son esprit, sans voir de différence réelle dans sa vie, malgré l’instruction. Cela peut durer plusieurs années, le temps que le travail d’épuration se fasse… et c’est ici que l’ego doit être empreint d'une volonté intelligente extrême. S’il se laisse envahir subjectivement par le doute, il recommencera à réfléchir sa vie comme avant et subira les paramètres anciens de l’involution. L’ego doit être capable de contenir le temps, c’est-à-dire qu’il doit être capable de supporter le temps que son esprit a besoin pour élever la vibration de son mental. Et pendant ce temps, il doit maintenir son rapport de force avec son esprit pour ne pas se faire piéger à réfléchir les pensées qui ne correspondent pas à la nature universelle de sa conscience.

Une fois que le pont du doute sera traversé, l’ego aura de la facilité à maintenir son rapport de force avec l'Invisible. Son mental sera suffisamment épuré, ce qui lui permettra de créer un point de rencontre permanent entre lui et l'énergie de son esprit... qui est son double éthérique qui s'élève de plus en plus en vibration. L'ego sera alors libre du mensonge crée par le doute et par l'illusion de savoir.

— Sandra Vimont, 2011


RETOUR EN HAUT DE LA PAGE