L’amour réel dans le couple conscient

L’amour réel dans le couple conscient

Un couple réel se compose de deux individus conscients, et l’amour réel dans le couple évolutif se traduit par la capacité des êtres à être vrais, objectifs et transparents dans leur manifestation envers leur partenaire – d’où la création d’une synergie esprit-à-esprit. Dans ce couple, les événements serviront à rapprocher les deux partenaires de leur propre temps réel, c’est-à-dire de leur individualité d’esprit, tout en donnant une expansion à leur conscience de manière à leur permettre de vivre leur volonté et leur intelligence de manière absolue. C’est ici que prendra naissance l’amour réel entre ces deux êtres, car cet amour est l’enfant de la manifestation créative des deux êtres devant l’événementiel qu’ils traverseront ensemble.

L’être conscient et intégral dans ses énergies manifestera la totalité de sa puissance créative dans ses échanges avec son partenaire ; il s’extériorisera pleinement au travers l’énergie de sa volonté et de son intelligence, et ce, sans restriction provenant de son ego. De cet élan créatif absolu naîtra l’amour réel chez l’Homme, et pour l’Homme, c’est-à-dire le lien intrinsèque entre deux esprits. Cet amour n’est donc pas relié à l’émotion de l’âme, aux sentiments de l’ego, à la coloration d’une personnalité insécure, mais est la résultante de l’extériorisation d’une créativité réelle dans la forme et qui bénéficie créativement à chacun des partenaires.

Ça peut sembler intelligent, pour un certain temps, de protéger son partenaire de son énergie vibratoire, dans le cas où cette énergie serait davantage ajustée que celle du partenaire, donc plus propice à créer des chocs vibratoires importants à l’intérieur de la personnalité du conjoint. Ceci amoindrirait la portée des chocs sur son partenaire, ce qui pourrait servir à préserver un couple encore fragile et non basé sur un lien étroit entre deux esprits.

Par contre, l’être le plus conscient dans le couple devra avoir l’honnêteté de voir, par lui-même, si son couple sera capable de traverser le fossé de l’âme afin de toucher à une nouvelle réalité, soit une union au niveau de l’esprit. Car l’être nouveau n’est pas intéressé à vivre une relation avec quelqu’un qui vit sa vie de manière à constamment projeter l’illusion de l’âme au travers des événements. L’être nouveau est le guerrier de l’illusion : il a l’énergie pour la dévoiler, la briser, la fracasser ! Il a besoin de verbaliser le mensonge qu’il perçoit ! Il ne peut pas aimer psychologiquement les illusions d’âme d’un conjoint assujetti à leur pouvoir occulte. Alors qu’aime-t-il vraiment chez l’autre, si cette autre personne ne vibre pas à l’esprit ?

L’être intégral n’est pas intéressé à vivre tout en absorbant les soubresauts astraux de son conjoint. Il a besoin de les dénoncer, de les dévoiler, et ceci est la manifestation de son amour réel, qui est bien différent d’un amour planétaire, qui lui, protégerait les failles et les illusions de son conjoint ! Les interférences d’âme qui dominent un partenaire moins conscient finiraient par rebondir sur l’être plus conscient, et l’être individualisé dans sa conscience n’est pas intéressé à subir la domination astrale de son partenaire. L’être nouveau aura donc la lucidité de conscience pour instruire son partenaire afin de l’aider à toucher au réel de sa conscience, afin de pouvoir, un jour, toucher au bien-être absolu à l’intérieur de son couple… Mais bien sûr, de l’instruction ça ne s’impose pas... et l’être conscient doit toujours être capable de voir si les chemins doivent se séparer ou non.

Si l’être le moins conscient dans le couple n’est pas capable d’absorber les chocs vibratoires crées par l’événementiel face à son conjoint plus conscient, cet être moins conscient tombera dans ses anciens mécanismes psychologiques, dans ses veilles habitudes, et sabotera le couple de par sa vision polarisée des formes encourues. Le couple se détruira ainsi graduellement au travers des événements qui créeront des mémoires dans le mental de l’être non conscient du réel derrière les formes. La non-intégration des formes sera la fondation de l’événementiel futur dans le couple, et ce karma devra un jour être neutralisé par volonté et par intelligence réelle si ce couple veut protéger son union. L’être conscient est capable de voir ce que l’être non mature dans sa conscience crée comme fondation dans le couple, et ce sera à lui de mettre de l’ordre, ou mettre de la clarté, sur les aspects involutifs de la conscience de l’être moins allumé au réel. S’il ne le fait pas et laisse les événements aller sans intervenir, sans instruire son partenaire, l’être conscient s’assujettira au karma existentiel de l’être moins conscient, et devra en subir les revers.

L’être intégral dans sa conscience n’est pas intéressé à amortir sa manifestation créative afin de plaire à un partenaire moins conscient que lui, car ceci le soumettrait aux forces astrales présentes dans la conscience de son conjoint. Il verbalisera et mettra de l’ordre dans son couple afin de créer les conditions nécessaires pour que les deux partenaires puissent prendre expansion dans leur conscience respective. L’être conscient montrera à son conjoint moins conscient qu’il est de son bord, de son côté, avec lui, malgré l’apparence des formes qu’ils pourraient traverser. Quand les deux êtres pourront communiquer ensemble de manière à transpercer les illusions de la forme, on pourra dire que les deux partenaires formeront une unité de conscience intelligence, donc un vrai couple, un couple lié par l’esprit, et non seulement une alliance planétaire basée sur les caractéristiques animiques de chacun.

— Sandra Vimont, 2011


RETOUR EN HAUT DE LA PAGE