La force de la vulnérabilité

force de la vulnérabilité Intégrer la force de la vulnérabilité, c’est d’avoir la force d’accepter et de vivre la réalité choisie par la Source, sans résister. Il y a donc acceptation totale de l’expérience vécue, sachant qu’il n’y a pas d’erreur dans sa manifestation.

Ceci peut être vibré sans interprétation subjective lorsque l’ego a intégré la réalité que tous les temps et toutes les dimensions se complètent pour ultimement devenir une seule et même réalité unifiée sur le plan supramental, et sur le plan originel de la Source. La conscience de la totalité de tous les chemins, ou de toutes les différentes lignes de temps dans lequel l’ego existe, permet à ce dernier de sortir de l’aspect temporel de la réalité pour toucher à son éternité en tant qu’être intégral du cosmos.

Pour vivre la force de la vulnérabilité à son apogée, l’ego doit accéder à sa réalité multidimensionnelle, c’est-à-dire avoir accès à l’Intelligence de son esprit sur le plan surmental et aussi à l’Amour de son Esprit universel sur le plan supramental. Sans ces intégrations, l’individu peut être porté à interpréter la vulnérabilité comme étant un positionnement de victime, plutôt qu’à la vivre en tant qu’être complet, intégral et cosmique. Il peut aussi être porté à se soumettre à une réalité qu’il ne comprend pas, plutôt que d’être bien assis dans le réel de ce qu’il vit. En ce sens, il doit avoir une compréhension totale de ce qu’il vit pour entrer dans cette ligne de force de la Source.

Le positionnement de l’ego qui est dans la force de la vulnérabilité connaît le point d’ancrage des lignes de temps qui le concernent – lignes de temps qui convergent vers un résultat ultime absolu. Autrement dit, il sait que toutes les lignes de temps dans lesquelles il existe mènent à un résultat parfait et intégral. En se positionnant à l’intérieur de cette intégralité, il vit l’expérience de la totalité des lignes de temps qui se rencontrent en un instant, à l’extérieur du temps, dans l’éternité.

Accéder à l’éternité, c’est d’accéder au non temps qui se situe avant le premier instant et après le dernier instant de toute manifestation, ce qui inclut aussi toute la mémoire de la manifestation. C’est de vibrer à la nature solaire absolue de sa réalité. C’est d’accéder aux mémoires solaires manifestées, mais aussi aux mémoires qui ne sont pas manifestées. L’état de non manifestation renvoie automatiquement à la nature originelle de la Source – l’origine du grand Tout – réalité yin absolue qui ne génère aucune résistance à la vie mais qui la génère par sa Volonté suprême.

L’ego qui entre dans ce réel voit que ce qui se manifeste est parfait à tout point de vue, car tout émane des possibilités qui se créent et qui convergent de nouveau vers une unité totale et absolue.

L’individu qui intègre la vibration de la vulnérabilité qui émane de la Source acquiert la force nécessaire pour accepter le chemin qui est tracé pour lui, sans diffraction, tout en respectant le point de rupture des formes, peu importe où se situe ce point. Il a la mesure de la grandeur des expériences qu’il vit, car il ne se positionne pas en position de victime face à la vie, malgré les apparences qui pourraient tromper le regard d’un ego extérieur. Il est toujours dans la force de son savoir, car il sait que tout est déjà décidé d’avance et qu’il n’a qu’à naviguer sur les vagues qu’on lui présente, tout en suivant sa vibration intrinsèque qui est parfaitement définie. Les vagues sont régies par son esprit et par son Esprit universel qui lui permettent d’investir sa Volonté d’avancer sur le chemin qui est tracé pour lui, sans peur ni crainte de faire un faux pas. Il sait qu’il n’y a pas de faux pas, mais seulement une incapacité des egos à supporter leur réalité multidimensionnelle, leur lumière, face à ce qu’ils ne comprennent pas de la vie.

L’esprit et l’Esprit universel dans l’ego donnent à ce dernier la définition et la vision nécessaires pour entrer sur le bateau de la vie, et la Source permet à l’ego de savoir que chaque chemin qui se dessine pour lui sur différentes lignes de temps font partie de son aboutissement intégral. La Volonté de la Source s’intègre alors dans l’ego qui accepte l’expérience de la navigation, peu importe si l’eau est calme ou s’il y a tempête sur son parcours. Cette Volonté est ce qui permet ultimement à l’ego d’entrer dans le yin absolu, ce qui couronne l’intégration de ses vies sur différents plans parallèles. Inévitablement, l’ego a besoin de la Volonté de la vulnérabilité pour accéder à la force de la vulnérabilité.

En somme, l’ego qui a intégré la force de la vulnérabilité reste dans la conscience intégrale de son chemin de vie et des événements, car il accède à la vibration de l’aboutissement des lignes de temps unifiées qui se révèlent de plus en plus à lui. Il accède à l’ordre et à la magie du cosmos, autant dans l’Invisible que dans la matière et dans son quotidien. Ceci ne sera pas seulement vécu ou vibré sur les hauts plans de la conscience humaine de manière temporaire, mais sera vécu sur la Terre de manière continue, dans une conscience éternelle qui habitera la matière. La Source sera alors allée jusqu’au bout de sa Volonté ; la cellule humaine sera remplie de sa lumière.

— Sandra Vimont, 16 août 2019