Le mensonge cosmique

Bonjour,

Qu'est-ce le mensonge cosmique ?

Jeanine (France)




Bonjour,

Le mensonge cosmique fait partie de ce que l’homme moderne ne voit pas, ne comprend pas, mais peut ressentir comme étant quelque chose « qui ne tourne pas rond ». Le mensonge cosmique est caractérisé par la limitation psychologique de l’homme qui n’est pas conscient de cette limitation. Ce mensonge, c’est la vie qui est basée sur l’expérience de la forme, sur l’évolution lente des corps subtils au travers les événements, plutôt que de vibrer au réel derrière les formes traversées afin de vibrer à une créativité réelle. Autrement dit, l’homme de l’involution, ou l’homme vivant une psychologie basée sur les dualités de son plan de vie, a une perception de la vie qui est incomplète et irréelle. Il a une perception de la forme qui est réduite à une équation limitée de la vie, comme le poisson qui est limité à sa vision au travers son bocal. Ce n’est donc pas la forme comme tel qui est problématique, mais la perception de l’humain inconscient face à la forme qui est incomplète. Le réel derrière la forme est toujours lumineux et intelligent, mais pour toucher au réel derrière la forme, un nouveau mental doit prendre place. Et ce nouveau mental, nommé le supramental, sera celui qui soulèvera le voile du mensonge cosmique qui limite la perception de l’homme face à la vie, face à sa vie, depuis des millénaires.

Afin de se libérer du mensonge cosmique, l’homme nouveau réussira à se libérer des anciens rouages psychologiques sur lesquels il s’est toujours appuyé, pour enfin libérer l’énergie des formes au travers sa volonté de ne pas se laisser dominer par des intelligences extérieures à lui-même. Il deviendra entièrement présent dans sa conscience et ne vivra plus sa vie de manière à subir les formes subjectivement, mais utilisera plutôt les formes pour se propulser dans des nouveaux plans de conscience, loin du connu et de l’intellect réflexif. Sa conscience pourra ainsi grandir de manière exponentielle, selon sa capacité de faire face au réel. Les circuits universels s’ouvriront à lui car il ne sera plus rattaché aux paramètres involutifs qui le gardaient prisonnier de ses illusions, coincé dans un mensonge encore trop vibrant pour lui être dévoilé.

— Sandra Vimont, 2011


RETOUR EN HAUT DE LA PAGE