Comment s’acquiert la transparence dans l’ego ?


Bonjour,

J'ai lu avec attention ton article, cependant une question subsiste comment amener l'égo à la transparence, comment réussir à vaincre cet égo, je mène en ce moment une bataille intérieure épuisante de l'esprit saint ou intelligence sur l'égo !!

Merci pour tes réponses,
Hélène (France)




Bonjour Hélène,

Le sujet de la transparence de l’ego est propice à beaucoup de confusion, car l’ego pensant ne réalise pas intrinsèquement – et n’est donc pas capable de vivre – le fait que toute pensée réfléchie résulte de forces occultes ayant comme mandat de densifier la forme. Ainsi, l’énergie du double devient encapsulée dans la forme, et ne peut être invertie avant que l’ego soit capable d’en reconnaît la portée vibratoire, donc réelle. Ceci veut dire que l’ego devra réussir à voir ce qui a engendré la forme et ce, grâce à son regard clair et objectif, libre du connu. Ainsi, la transparence est un principe hors de la portée de l’ego pensant, et le restera tant que l’individu n’aura pas dévoilé l’énergie derrière les formes. Puisque le double régit l’information, il revient à l’Homme d’arracher sa vibration, son individualité, pour que l’action forcée du double cesse contre lui.

L’absence de contact réel entre l’ego et le double maintient l’ego prisonnier de sa programmation d’âme – ce qui est l’inverse de la transparence, situation dans laquelle l’ego ne se réfléchit plus. Un ego transparent devient donc le gestionnaire de son propre rayon d’intelligence, forçant le double à regarder la liberté renouvelée à laquelle a droit ce nouvel ego pour agir dans la matière.

Afin de faire le saut entre un ego pensant vers un ego transparent, de nombreuses expériences seront requises, car les forces sataniques chercheront toujours à s’infiltrer dans la faille de l’Homme, soit de prendre ses pensées au sérieux. Ceci dit, cela sera possible à partir du moment où l’ego réussira à se désengager de son implication émotive face à sa vie dans le monde, ce qui lui permettra de graduellement entrer dans une sphère de vie libre de la réflexion. L’âme perd alors son emprise sur l’ego, ce qui rapprochera l’ego de l’esprit. L’ego devient ainsi de plus en plus transparent, car l’Esprit dans l’Homme devient plus puissant que la programmation qui, jadis, le poussait naturellement à vivre à l’intérieur de son âme – donc dans la sphère de l’expérience planétaire et karmique.

Afin de devenir transparent, l’ego devra donc réussir à réellement s’auto-corriger en tout temps à l’intérieur des expériences quotidiennes qu’il traversera. Seulement en ce temps, il pourra confronter le double et arracher le savoir qui lui servira à se construire par lui-même et pour lui-même. Il ne s’agit pas ici d’une attitude psychologique à adopter par l’ego ; ceci serait la manifestation d’un ego n’ayant pas les corps pour absorber le réel de la vie, mais qui vivrait l’illusion d’une évolution vers le réel.

L’orgueil de l’ego est grand, et le mensonge auquel il est assujetti dépasse les bornes de son entendement. Cet orgueil provient du fait que l’Homme n’a pas assez souffert de ne pas être intelligent de la vie en continuité, ce qui lui enlève le droit de maximiser son regard vers ce qu’il doit devenir, et non vers ce qu’il pense qu’il doit devenir.

Par exemple, un chercheur scientifique qui perd son emploi et ne sait pas comment se réinventer – parce qu’il pense qu’il y a seulement une forme qui convient à sa définition – sera assujetti à de la non-intelligence.

Ainsi, l’Homme développera – en son temps – le discernement nécessaire afin de percevoir son orgueil. Dans cette souffrance, il ne croira plus à ce qu’il pense être, mais voudra d’abord et avant tout confronter le double qui lui a servi de référent. De là naîtra son individualité qui marquera la fin de son ignorance face aux plans.

Être transparent, c’est une vibration, et non une volonté de l’ego à vouloir communiquer avec le double. La transparence, c’est une force d’individualité qui répond à l’exercice de l’Homme de bénéficier de sa propre autorité de parler sur tous les plans de vie – ce qui veut dire, ultimement, qu’il n’y a pas d’autorité au-dessus de lui.

En bref, l’ignorance de l’Homme ne pourra pas être dépassée avant que l’ego ait reconnu son niveau de souffrance psychique dans tout événement qui le pousse à vivre de l’orgueil. Le combat de l’Homme avec les forces est d’entrer dans sa volonté – une volonté lui permettant de s’étudier, de dévoiler la façon dont différentes forces s’approchent de lui pour le limiter dans sa liberté, d’où le développement de l’autorité de l’Homme face aux forces. Se réalisant, l’Homme est dans la transparence lorsqu’il acquiert la maturité nécessaire de ne plus subir la vie. En d’autres mots, il touche ainsi à son individualité propre, qui elle, est la fondation-même de son intelligence.

— Sandra Vimont, 2012


RETOUR EN HAUT DE LA PAGE