L'occulte derrière le cannabis et les autres drogues

Bonjour Sandra,

Je viens de découvrir votre site et vous en félicite, c'est très intéressant.

Je suis arrivé sur votre site en faisant des recherches sur nos pensées, le principe qu'elles ne sont pas de nous ne m'est pas étranger mais il faut que j'approfondisse un peu plus par la lecture de votre site. Mon problème est que je suis assailli de pensées et je pense trouver une compréhension sur votre site !

Je voudrais cependant vous poser une question : avez-vous un article parlant des drogues ? (alcool, cannabis ou tabac). J'ai par période beaucoup de pensées orientées vers le cannabis, c'est assez paradoxal, c'est ces pensées qui vont créer un désir et non pas l'inverse. Ces pensées qui vont me pousser à expérimenter ce désir dans la matière, concrètement fumer de l'herbe...

Je peux m'en passer plusieurs mois d'affilé si je n'y pense pas. Du moins ces nombreuses pensées m'ont amené à réfléchir sur le sujet et m'a permis de m'en détacher assez facilement.

Mais s'en suit souvent un remord, du genre ce n’était pas utile, j'aurais pu m'en passer. Il y a une lutte du "bien" contre le "mal" dans mon système de pensée, c'est assez difficile à vivre par moment.

Je ne comprends pas du tout pourquoi j'ai ce type de pensées liée au cannabis ? J’y ai été acrro à l'adolescence mais maintenant adulte je m'en passe sans soucis MAIS ces pensées persistent, pourquoi ?

En vous remerciant de m'avoir lu ;)

ABC (France)



Bonjour,

Concernant le cannabis : la recherche d’un état ou d’un statut quelconque est souvent la porte d’entrée vers l’utilisation d’une telle substance. Par la suite, un individu qui fume beaucoup de cannabis durant une période de sa vie crée des liens entre un ou plusieurs de ses centres énergétiques (chakras) et le plan astral. Ceci veut dire que des liens se créent entre lui et des entités vivant dans le plan de la mort. Ces entités peuvent provenir autant du haut astral – les entités spirituelles –, que de l’astral médian ou du bas astral. Ces liens astraux et nécessairement polarisés peuvent perdurer pendant de nombreuses années, voire toute une vie.

Il faut savoir que les liens avec les entités du plan de la mort doivent être brisés, donc tous les canaux ouverts avec les plans astraux doivent être refermés. Pour ce faire, l’Homme doit en premier lieu comprendre qu’il est manipulé par des pensées qui ne sont pas réelles, mais qui concordent parfaitement à ses faiblesses. Ainsi, en sachant que vous ne serez jamais plus intelligents à fumer du cannabis, vous aurez la présence de détourner le regard de ces pensées qui veulent vous rejoindre et prendre assise dans votre mental. Tout compte fait, c’est à l’Homme que revient ce travail ; personne ne peut le faire pour lui.

Pour mettre fin au cycle karmique de la consommation de cannabis, vous devez donc être en mesure de dénoncer ce qui n’est pas intelligent dans vos assises de vie. Pour établir ce que vous ne voulez plus vivre, vous devez avoir la présence d’être conscient que vous vous faites manipuler. La colère froide qui en résultera élèvera graduellement votre taux vibratoire, et un jour, ce type de pensée ne vous atteindra plus. Mais évidemment, ceci peut prendre plusieurs mois, voire plusieurs années, car les entités n’ont aucun intérêt à se faire dénoncer, et tenteront différentes stratégies pour arriver à leurs fins et se nourrir de l’Homme au travers ses plus petites et plus grandes vulnérabilités.

Il est à noter qu’un état de conscience altéré par la consommation de cannabis peut parfois permettre à une entité de complètement chevaucher l’individu en question, qui devient dès lors gouverné par une force extérieure à lui-même – d’où certains comportements qui ne lui ressemblent pas. On dira : « Ça ne lui ressemble pas du tout d’agir ainsi, il est normalement si gentil… », ou alors « Quand je regardais ses yeux, il était habité par autre chose. » Certes, la possession astrale peut prendre différentes formes et son niveau d’invasion peut aussi différer.

Enfin, la culpabilité fait aussi partie de la manipulation et du jeu de l’astral sur la conscience de l’Homme. Ainsi, l’Homme devra graduellement identifier tout ce qui n’est pas réel en sa conscience afin de se libérer de ses chaînes mémorielles avec le plan de la mort. Il revient donc à chaque Homme qui en est prêt de dénoncer les pensées qui le diminuent dans ce qu’il est ; ceci lui permettra de s’habiter de plus en plus en conscience, donc de commencer à construire son identité propre.

Au plaisir,

— Sandra Vimont, 2014


RETOUR EN HAUT DE LA PAGE