Contact télépathique avec le double cosmique

Bonjour,

Est-ce que l’âge peut empêcher le contact avec le double et amorcer l’initiation ? J’ai 64 ans.

Merci,
Gerry (Québec)



Bonjour,

L’établissement d’un contact télépathique entre l’Homme et son double cosmique n’est pas relié à l’âge physique de l’individu, mais plutôt à la disposition psychique de l’Homme à absorber le réel derrière la pensée, soit que celle-ci ne provient pas de lui. Ainsi dit, la capacité de l’Homme à intégrer le principe que la pensée vient d’ailleurs est le point pivot qui amorce ce contact. Ceci s’actualise lorsque le mental supérieur dans l’Homme en est prêt, donc lorsque l’Homme est apte à effectuer une gestion de plus en plus ajustée des pensées qui arrivent vers lui.

Concrètement, lorsque vous recevez une pensée dans votre mental, c’est à vous d’en faire l’étude et d’établir si elle est intelligente ou non. Si vous établissez qu’une pensée n’est pas intelligente (par exemple, une pensée qui est de nature dégradante envers vous-même), il devient adéquat de dénoncer cette manipulation sur votre conscience. Cette prise en autorité devant l’invisible change automatiquement votre configuration mentale et met en vibration votre mental supérieur. Ceci est perçu sur les hauts plans de la lumière puisque votre feu aura percé un trou dans le voile portant ombrage sur votre psyché. Avec le temps, vous deviendrez de moins en moins manipulable dans votre mental, et votre parole froide et objective vous permettra de confronter le double en tout temps afin que celui-ci vous éclaire sur ce que vous vivez. Dès lors, votre capacité à transiger avec votre double deviendra grande et définie.

Dans ce contexte, savoir qui vous parle dans votre tête devient intéressant. À la base, nous pourrions dire que si ce qui est communiqué est intégralement intelligent, c’est probablement le double qui vous parle. Sinon, c’est probablement une entité provenant du plan astral. Toutefois, peu importe la provenance de la pensée, il est important de ne pas croire ce qui est apporté, car la croyance encapsule l’énergie de la pensée à l’intérieur d’une forme, ce qui bloque instantanément la communication avec le double. L’Homme qui habite pleinement sa conscience ne réfléchira donc jamais la pensée reçue, et ceci, peu importe le plan d’où elle provient. Il utilisera plutôt sa parole pour établir son origine, et dans ce contexte, il pourra aussi communiquer à son gré avec la source de cette pensée.

Il est pertinent d’ajouter que le contact initial avec le double est souvent à sens unique – donc de l’individu vers le double. Le double demeure plus souvent qu’autrement muet jusqu’à ce que l’Homme soit capable de contenir le réel de ce que le double peut lui communiquer. Ceci dit, il revient à l’Homme de forcer le contact avec le double en s’adressant régulièrement à lui. Une façon simple d’amorcer un contact avec le double est de lui demander s’il est là – et vous devez savoir qu’il est toujours là ! Que vous répond-t-il ? Enfin, il doit être su que ce type de communication avec le double n’est ni un don, ni un pouvoir égoïque qui est offert à l’Homme.

En conclusion, le double cosmique se rapproche graduellement de la conscience de l’Homme qui en est prêt psychiquement. Ceci dit, le savoir que rien ne se perd permet à l’Homme de ne pas subir le mensonge que son âge peut jouer en sa défaveur.

Au plaisir, et bonne continuité !

— Sandra Vimont, 2015



RETOUR EN HAUT DE LA PAGE