L’effet de la musique sur l’individu


Bonjour,

Que pensez-vous de la musique et de l'effet qu'elle peut avoir sur nous ?

Merci d'avance pour votre réponse !
Boris (France)



Bonjour,

La musique, voilà un sujet simple et vaste à la fois. Dans son essence, la musique est une plateforme d’expression harmonique servant à égayer l’Homme dans sa sensibilité. Sa plus haute manifestation en est une où la beauté dans l’Homme est mise de l’avant. Dans ce contexte, l’éther créé permet à l’individu d’être assis dans une légèreté qui le rapproche de l’immensité de son esprit. Ainsi dit, il peut donc s’y sentir parfaitement bien et en harmonie, tout en accédant à des infinités sur les plans universels de sa conscience.

Ceci apporté, certains styles musicaux ne peuvent pas être englobés par cette définition. Entre autres, la musique qui véhicule des messages de haine envers l’Homme. Dans ce contexte, la musique devient un médium utilisé par les forces astrales pour créer de la dissonance dans l’Homme. Mais clairement, chaque individu écoutera la musique qui entre en résonnance avec qui il est, et l’expérience qu’il aura à vivre. Et puisque chaque musique a ses particularités vibratoires, tous les styles musicaux ne conviennent pas à tous et chacun.

Ainsi dit, un individu qui développe une conscience individuée recherchera de plus en plus une musique lui permettant de garder sa vibration élevée, d’être égayé et de se reposer dans sa conscience. Une musique sans harmonie brutaliserait probablement ses corps subtils, et ne serait donc pas ajustée à sa sensibilité. Incontestablement, l’Homme conscient sait ce qui se joue derrière la musique sans harmonie : des forces anti-Homme qui magnétisent l’Homme inconscient au niveau de son corps émotif. D’ailleurs, il est intéressant de constater qu’un individu habitué à la musique agressive pourrait avoir de la difficulté à écouter une musique dite classique ou douce, et ceci, dû à la différence du taux vibratoire entre ces deux styles musicaux.

Bien sûr, chaque Homme a une sensibilité qui lui est propre, et cette sensibilité lui permet de déterminer quelles musiques et quels lieux publics lui conviennent, et ce, en fonction des éthers ou atmosphères en place. Ainsi dit, un restaurant chic et haut-de-gamme a tout intérêt d’y faire jouer une musique qui permet le repos et l’harmonie. Et si un employé fait outre à l’éther en place pour y imposer sa musique personnelle, il créera une dissonance car son respect pour autrui aura été mis à la porte pour prioriser ses désirs personnels. Dans le même ordre d’idées, il est attendu qu’une musique plus rythmée soit jouée dans les bars ou discothèques, et que certains individus recherchant une exaltation au travers la musique s’y retrouveront.

Sans dénigrer aucun style musical, l’exaltation via la musique fait partie des besoins de l’âme. Ainsi, certaines personnes seront attirées vers une musique qui saura mettre en vibration cette dimension colorée de la vie en eux via un corps émotif vibrant. Dans ce contexte, l’individu priorise les désirs de son âme dans la matière avant le repos d’une musique neutre qui puisse l’égayer en esprit. En somme, il est de loin préférable de prioriser sa sensibilité dans l’écoute d’une musique pour que celle-ci permette une plus grande définition de soi-même envers la vie que de choisir une musique qui invite à l’exaltation.

Sur ce, bonne écoute de musique !
Salutations,

— Sandra Vimont, 2015



RETOUR EN HAUT DE LA PAGE