Voix dans la tête et exaspération


Bonjour,

Je me permets de vous contacter car j'entends des voix qui me disent qu'elles m'ont possédées, que je suis mauvaise et m'insultent, que je suis un démon, je vais devenir folle. J'ai des migraines à ne plus en finir, aidez-moi a faire partir ces voix, s'il-vous-plaît.

Merci,

Stéphanie (France)



Bonjour Stéphanie,

Je comprends votre exaspération en lien avec ce que vous entendez, ce n'est vraiment pas évident à vivre, et très souffrant.

La première chose à savoir est que ces entités ne vous diront jamais rien d'intelligent. Et ceci, vous devez vraiment le savoir, car c'est l'établissement de cette réalité en vous qui vous donnera une force de volonté de dénonciation face à eux. Ceci veut dire que vous deviendrez de plus en plus apte à leur retourner l'énergie négative qu'ils vous enverront via votre colère empreinte de volonté à dénoncer leur jeu sur votre mental. Et si à un moment ils interviennent sans que vous ne ressentiez de la colère, sachez ne pas vous occuper de ces voix, de ne pas leur donner de l'importance, donc les ignorer. Ainsi, vous les empêcherez de prendre vos énergies et changerez la vibration de vos corps subtils de manière à ne plus être atteignable par eux.

Enfin, vous devez savoir que personne ne peut entrer dans votre conscience pour faire le travail à votre place. Certes, il existe certaines personnes aptes à faire un travail énergétique sur vos corps subtils afin de vous donner un coup de main, mais ultimement, c'est vraiment vous qui devrez fermer la porte à ces entités sur votre conscience. Pour vous aider, vous pouvez aussi pratiquer des exercices de visualisation en les voyant se retirer de votre mental pendant que vous leur fermez la porte, et ceci a un effet bien réel dans les plans subtils. Enfin, votre médecin peut aussi vous venir en aide pour vous permettre de vous soulager en attendant que tout se place.

Pour finir, sachez que ceci est un processus qui peut demander du temps, mais vous y gagnerez certainement en définition et en identité.

Prenez soin,

— Sandra Vimont, 2015



RETOUR EN HAUT DE LA PAGE