Entêtement ou illumination


Bonjour Sandra,

Je me suis réveillé cette nuit vers 4 h 00 pour je ne sais quelle raison, et impossible de me rendormir. J’ai tapé en barre de recherche « qu’est-ce que l’entêtement » et je suis tombé sur votre article qui m'a bien convaincu.

Je voulais vous poser une question : si l’entêtement est une forme de blocage, est-ce que l’illumination en est une ? Je veux dire, j’ai découvert un sport récemment que mon père a cherché à me faire découvrir quand j’étais petit, et ce n’est qu’a partir de maintenant que je comprends la passion qu’il a voulu me transmettre, et je cherche maintenant a travailler dans ce sport.

Est-ce que ceci serait de l’entêtement ou bien une illumination ?

Geoffrey (France)



Bonjour Geoffrey,

Il me semble adéquat de vous parler du réel derrière l'entêtement afin de vous aider à cerner le propos. L'individu qui vit de l'entêtement finira toujours par resentir une certaine souffrance en lien avec ce qu'il veut détenir ou achever, car il est trop attaché à la forme. Ainsi, même s'il finit par aboutir en lien avec ce qu'il voulait, sa réalité a été colorée par une forme d'acharnement qui a impliqué un prix à payer au niveau de son bien-être ou de sa paix. Il y a donc toujours une tension qui sous-tend l'entêtement. Ce que l'individu entêté doit savoir, c'est que ceci a été inscrit dans sa programmation d'âme afin qu'il puisse identifier sa direction de vie et apprendre à la vivre avec fluidité. Autrement dit, c'est très correct d'avoir une direction de vie claire, mais il est aussi important de protéger son bien-être et sa paix, d'où la capacité de continuellement ajuster sa direction afin de ne pas tomber dans l'illusion que la seule voie d'exécution possible se trouve dans la forme initiale.

De la façon que vous l'abordez, l'illumination serait chez vous une sorte de prise de conscience, ou alors une connexion avec la vibration de quelque chose. Ainsi, le sport que votre père a tenté de vous faire découvrir lorsque vous étiez petit vous rejoint aujourd'hui puisque vous avez la vibration pour y prendre plaisir, ce qui n'était peut-être pas le cas lorsque vous étiez enfant. Je ne vois pas d'entêtement dans ce que vous apportez comme propos, car vous ne semblez pas avoir de prix à payer. En bref, si vous éprouvez du plaisir à faire ce sport et qu'il vous fait du bien, alors c'est bien parfait !

Au plaisir,

— Sandra Vimont, 22 janvier 2016



RETOUR EN HAUT DE LA PAGE