Les oppositions et la fusion


Bonjour,

J'ai suivi Bernard de Montréal à ses débuts et ce que vous exposez est la même chose, c'est très intéressant. Mais peut-on comprendre le tout que si on est fusionné ?

Je crois que plusieurs personnes sur le chemin de la fusion deviennent folles, droguées, dépressives, alcooliques, médicamentées, et un petit nombre passe au travers les étapes requises pour devenir de plus en plus conscientes... sans prendre de drogues, sans devenir folles, et sans se suicider. Là, elles peuvent dire qu'il y a eu fusion et la conscience est plus grande. Ces personnes ne se servent plus des émotions et de l'intelligence de la même façon.

Paix, amour, harmonie,

Michel (Québec)



Bonjour Michel,

Lorsque vous lisez un texte portant sur la conscience supramentale, il n'est pas nécessaire de tout comprendre intellectuellement. L'important, c'est de saisir, ou ressentir, si la vibration qui est exposée correspond à quelque chose en vous. Ainsi, une lecture qui est faite avec ouverture d'esprit vous permettra de prendre conscience, pour vous-même, si ce qui est écrit résonne avec une réalité qui vous correspond... et ce, même si votre intellect n'arrive pas à tout bien compartimenter ce qui a été exposé. Certes, lorsque nous parlons de l'Invisible ou des plans éthérés, la compartimentation stricte et ferme n'est pas souhaitable, car elle inhibe la capacité de l'individu à rester fluide à l'intérieur des vibrations caractérisant le réel. L'individu n'est pas habitué de lire par vibration, car l'intellect est habitué d'être roi et maître dans le mental. C'est donc avec le temps que l'intellect diminuera ses activités afin de limiter son action aux aspects les plus matériels de la vie. Autrement dit, cet intellect fera son travail lorsque c'est requis, mais il laissera place au mental supérieur lorsque viendra le temps de transiger avec tout ce qui se situe au-delà de la pensée. Enfin, il n'est pas nécessaire d'avoir atteint un niveau de fusion avancé pour pouvoir vibrer ou entrer en résonnance avec ce qui est écrit. D'ailleurs, l'individu doit être patient avec lui-même et se donner du temps afin de saisir le réel derrière les mots qui sont utilisés, et il pourra ensuite en établir le réel à partir de sa propre parole. Tout découragement que peut vivre l’individu provient d'interférences astrales, donc d'entités voulant retarder l'entrée de l'individu dans son identité propre.

Vous mettez de l'avant un point important : l'individu qui s'intéresse à la conscience supramentale peut vivre, ou peut avoir vécu, beaucoup de souffrances. Ce sont ces mêmes souffrances qui, souvent, ont amené l'individu à chercher des réponses en lien avec ce qu'il vivait, et ces réponses ont pu être trouvées au travers l'instruction supramentale. Pourquoi ? Parce que cette instruction lui permettait de toucher à quelque chose de réel en lui. Autrement dit, elle lui permettait de toucher à un savoir qui dépassait le bassin des connaissances planétaires, qui elles, n'étaient pas aptes à l'éclairer sur le réel de ce qu'il vivait. Il n'est donc pas surprenant que certains individus s'intéressant à la conscience supramentale passent au travers des moments très difficiles ; c'est la souffrance devant ce qu'ils ne comprennent pas de la vie qui les pousse à toujours vouloir creuser plus loin afin de comprendre la dynamique de leur vie... pour enfin ne plus souffrir ! L'esprit utilise donc les oppositions pour amener l'individu à grandir en conscience. Toutefois, ce ne sont pas toutes les personnes qui sont capables d’absorber l’énergie des chocs que leur esprit leur présente ; du temps peut être requis. À l'inverse, une personne qui ne vit pas de tensions ne pourrait pas réellement évoluer en conscience ; elle vivrait une vie davantage destinée à un certain repos de l’esprit. Il est donc important pour chaque personne de s’occuper de sa vie le mieux possible, sans hésiter d'aller vers autrui pour aller chercher un soutien temporaire lorsque requis.

L'individu qui a vécu la fusion intégrale a dépassé le voile du mensonge cosmique, car il a réussi à aller au fond de qui il est, et ce, à tous les niveaux. Ainsi, malgré certaines dérives possibles dans son passé, il sait que celles-ci lui ont servi à bâtir ce qu'il est aujourd'hui, et que sa réalité n'est plus divisible car il en comprend tous les aspects et est apte à vivre sa conscience sur tous les plans de sa multidimensionnalité. Il n’a plus de questions mais seulement des réponses, ce qui signifie qu’il s’instruit de lui-même à l’intérieur de son quotidien. Les émotions qu'il vit font partie de sa sensibilité liée au mouvement de son esprit et ne sont plus récupérées astralement. Son Intelligence est appuyée sur sa Volonté de savoir et d'agir, tout en étant liée à sa capacité de toujours tenir compte de la sensibilité de l'autre, car il sait intégralement qui est l'autre.

Merci pour votre message,

— Sandra Vimont, 1 mars 2016



RETOUR EN HAUT DE LA PAGE