Prophétie, voyance et écriture automatique


Bonjour Sandra,

Comment expliquer que certaines prédictions de Bernard de Montréal ne se soient pas réalisées, comme par exemple celle qui annonçait la fin du système bancaire pour 2014 ? L'avenir de notre monde et son évolution sont-ils réellement prédéterminés ? La voyance ou la prophétie ne serait-elle qu'un leurre faisant partie des illusions de l'ego et non de la lumière de l'esprit ? Il me semble que même fusionné, l'homme devra apprendre à user de discernement quand il s'agit de prédire le futur.

Autre question : Avez-vous recours à l'écriture automatique pour entrer en communication avec votre double ?

Passez un bel été.

Luc (Québec)



Bonjour Luc,

Vos questions sont très intéressantes. En premier lieu, il faut savoir que toute prédiction qu’a faite Bernard de Montréal s’appuie sur la vibration du réel à venir, c’est-à-dire en fonction de l’avenir évolutif de l’homme et de la femme de demain. Cet avenir a comme assise fondamentale le développement de la sensibilité physique et psychique de l’individu, d’où la nécessité qu’émergent des nouveaux systèmes sociaux qui correspondent davantage à cette réalité individuelle qui grandit. Le système bancaire actuel devra certes être échevelé afin qu’une nouvelle réalité puisse prendre place. Cette nouvelle réalité devra correspondre à celle qui grandit dans l’individu, et son expression devra permettre à chacun de vivre un équilibre énergétique intelligent, plutôt qu’être soumis à un système où l’un profite fugitivement des autres.

Cela apporté, si l’individu « croit » quelque chose que Bernard de Montréal a mis de l’avant dans une prédiction, cela indique que c’est son mental inférieur, ou intellect, qui a pris cette information comme appui pour définir le réel à venir. Il est important de ne jamais croire, mais plutôt de définir, chacun pour soi, le réel à l’intérieur de ce qui a été apporté ; ceci permet à l’individu de rester fluide dans son psychisme, tout en restant toujours apte à contester ce qui pourrait le tromper dans sa fluidité. Le point important à considérer n’est donc pas la date de la prédiction comme tel, mais la capacité de chaque individu à transiger avec ce qui est dit. Enfin, je suis d’accord avec vous lorsque vous dites que le discernement est important lorsqu’une prédiction est faite.

Je vais répondre à votre question portant sur la prédétermination des mondes de manière succincte, mais la compréhension pourrait être ardue ; le sujet ne peut pas être capté par l’intellect, mais seulement par le mental supérieur. Les tangentes évolutives de l’individu et du monde sont encadrées par les lois définies de l’âme, comme le sont les saisons, les marées et le mouvement des planètes. Puisque le mouvement intelligent de l’esprit est en synergie avec l’aspect créatif l’âme, cette dernière est continuellement amenée à créer de nouvelles possibilités évolutives. Ainsi, l’âme élargit continuellement son spectre de manifestation en fonction du mouvement de l’esprit. Cette expansion des possibilités nous amène à devoir considérer la réalité des univers multiples, où chaque univers créé est une manifestation d’une nouvelle possibilité que l’âme actualise. Ainsi, réunis ensemble, tous les univers représentent toutes les possibilités possibles en fonction du mouvement de chaque esprit à travers l’âme. L’avenir de notre monde (ou univers) fait donc partie des possibilités multiples qui s’actualisent ; la genèse de cet avenir se crée sur les hauts plans de la création, et plusieurs variantes prennent place lors de la densification de la forme dans chaque univers individuel. Sommairement, l’âme amène un aspect défini à un mouvement d’esprit qui peut être aléatoire, mais dont la visée évolutive est aussi définie.

La voyance provient de la capacité de l’individu à entrer dans sa sensibilité intrinsèque et de faire une lecture du réel qu’il perçoit. Si la lecture qui est faite se fait interférer par la réflexion, elle pourra être teintée d’une couleur subjective, non réelle. De plus, le piège inhérent aux prophéties s’applique encore : le besoin de croire restreint l’individu dans sa capacité à explorer les profondeurs de sa sensibilité, et donc le restreint sa capacité à faire de la voyance de manière juste et précise. Enfin, l’individu doit toujours savoir d’où provient l’information à laquelle il accède, et il doit pouvoir réfuter toute information qui n’est pas intégrale en vibration. Enfin, c'est la vibration transmise qui compte, et non l'information proprement dit.

Concernant l’écriture automatique : elle représente une façon pour l’individu de manifester sa vibration prépersonnelle, ou l’énergie de son double, dans la forme. Il est à noter que cette écriture doit toujours être chapeautée par la volonté intelligente dans l’individu, car sinon, il pourrait écrire n’importe quoi ! Dit autrement, l’individu ne doit pas croire, mais doit être apte à savoir si ce qui est dit, ou écrit, est intelligent ou non. Le cas échéant, les énergies astrales peuvent l’amener vers différentes formes de dérision. Enfin, mon contact avec mon double éthérique s'effectue par transfert d’énergie entre son plan et le mien, et cela peut effectivement se manifester chez moi par l’écriture automatique. Dans ce cas, j’approfondis toujours le réel à l’intérieur de ma sensibilité.

Au plaisir,

— Sandra Vimont, 27 juillet 2016



RETOUR EN HAUT DE LA PAGE