La kundalini


Bonjour Sandra,

Depuis quelques années et à plusieurs reprises, j'ai eu spontanément des montées vibratoires nocturnes du bas du dos jusqu'au crâne. Ces manifestations bourdonnantes, fugitives, se terminent toujours par des éclats lumineux dans toute ma tête. Il y a eu aussi des images en couleur, des musiques, des communications... J'ai également des acouphènes de diverses intensités et des lumières bleues qui apparaissent dans des moments de grande relaxation. Enfin, quand je médite, mon corps balance.

Je précise que je n'ai jamais rien fait pour obtenir ces montées "sauvages" de kundalini. Je ne suis pas spirituelle, ni dévotionnelle, ne pratique aucun rituel. J'ai fait quelques formations énergétiques dans le but de devenir thérapeute.

Mon intuition et ma compréhension des choses invisibles s'est accrue, mon chemin de vie est rempli de synchronicités qui m'amènent logiquement d'une marche à l'autre, et très récemment, sur les traces de Bernard de Montréal... Et je comprends sans sous-titre tout ce qu'il dit, cela ne me perturbe pas, au contraire, cela m'a ouvert les portes toutes grandes sur la vie !

Tous ces phénomènes sont de quel ordre  ? Est ce lié à une évolution dans l'intégralité de la conscience  ? Est-ce que je suis sur la voie pour me libérer des forces manipulatrices de l'astral  ?

Merci pour votre réponse.

Votre site est d'une très grande utilité pour celui qui entre dans le chemin du supramental.

Bien à vous.

Edwige, France



Bonjour Edwige,

Le phénomène de l’ascension de l’énergie de la kundalini le long de la colonne vertébrale de l’homme et de la femme est de plus en plus fréquent dans la population mondiale, et ceci est lié à la pénétration croissante de la lumière de l’esprit et des forces prépersonnelles à l’intérieur des cellules humaines. Ce phénomène mérite compréhension, car il a un effet important sur l’individu qui en vit l’expérience. Vous dites que vous n’avez rien fait comme tel pour provoquer ces montées d’énergie en vous, et cela est très bien, puisque l’éveil de cette énergie ne doit pas être provoqué par l’ego, mais doit être amené par l’esprit.

La montée de la kundalini est l’expression d’un feu vital qui, lorsque mis en action, ouvre les centres perceptifs immatériels de l’individu ; ce feu permet à l’individu de prendre conscience de lui-même à des niveaux extrêmement subtils. Le déploiement de la kundalini peut arriver à n’importe quel moment de la vie d’un individu chez qui l’esprit est prêt à ouvrir la conscience de l’ego à de nouvelles réalités immatérielles.

Le phénomène de la kundalini n’est pas lié à la création du double éthérique, ni à la création du couple cosmique – il en est indépendant. Toutefois, il reflète le besoin évolutif de l’ego de transiger avec l’Invisible de manière à en comprendre les rouages occultes, ce qui, lorsque bien vécu, permet à l’ego de graduellement intégrer les trois principes universels en lui (Volonté, Intelligence et Amour). Ces intégrations sont la fondation de l’individu scient de demain, car elles lui permettent de graduellement se libérer de la domination de l’Invisible sur son psychisme. Sans ces intégrations, la montée de la kundalini peut devenir un facteur enivrant, fascinant… et même foncièrement problématique si l’individu ne comprend pas ce qu’il vit. En ce sens, le canal mental de l’individu peut devenir un passage utilisé par des entités pour lui dicter la vie, plutôt que d’être parfaitement habité par l’individu scient de la réalité de l’Invisible.

Brièvement, l’individu qui traverse l'expérience de la montée de la kundalini doit apprendre à réellement habiter sa sensibilité, et ce, sans jamais croire les pensées qui arrivent vers lui ; son canal doit être maintenu sous son contrôle intelligent afin de ne pas ouvrir son psychisme à des entités astrales ou à des esprits extérieurs à sa réalité intrinsèque. La lucidité et le discernement intelligent de l’individu deviennent primordiaux afin qu’il puisse devenir l’unique gestionnaire de son mental et statuer sur le réel de la vie plutôt que de se le faire imposer. Enfin, toute étude du réel de la vie est favorable à l’évolution de l’individu vers une conscience intégrale.

Au plaisir,

— Sandra Vimont, 28 juillet 2016



RETOUR EN HAUT DE LA PAGE