Les principes solaires


Merci Sandra d'avoir répondu si rapidement ! J'en suis confortée, car ces phénomènes (liés au phénomène de la kundalini) n'ont jamais pris plus de questionnements et d'importance dans ma vie – d'autant que personne jusque là ne m'avait si bien aiguillée... mis à part quelques perturbations relationnelles et autres symptômes liés aux changements de conscience ; je ne me suis jamais sentie aussi bien avec moi-même...

De fait, j'aurais une autre question qui découle logiquement de la dernière, et qui concerne "l'éveil du cœur" ou l'initiation solaire et la "connexion du cœur". Deux stages que l'on trouve ici en France.

Est-ce que, suite à cet éveil de Kundalini, c'est la Volonté et l'Intelligence qui nous guident logiquement a éveiller notre cœur et à le connecter à notre plus haute instance, celle de l'Esprit Intégral ?

Car si j'ai bien compris la Volonté, l'Intelligence et l'Amour sont les 3 attributs du futur homme intégral...

Bien à vous.

Edwige, France



Bonjour Edwige,

La Volonté et l’Intelligence sont les deux principes universels à intégrer par l’individu afin que se crée en lui un double éthérique ; ce nouveau corps subtil reflète la réalité individuée et ascendante qui prend place en lui. L’intégration des deux premiers principes ne se commande pas par l’ego ; cette intégration se produit au fur et à mesure que l’esprit et l’âme fusionnent ensemble à l’intérieur du corps humain. Autrement dit, l'ego doit parvenir à intégrer le réel de l’âme (la Volonté) et de l'esprit (l'Intelligence) dans la matière. Ceci se produit au quotidien à travers tous les événements de la vie.

Lorsque le double éthérique de l’individu entre en connexion vibratoire avec un second double éthérique (celui d’un individu de polarité opposée, sa contrepartie universelle ou cosmique), son double éthérique gagne en vitesse de propulsion et devient apte à sortir du plan surmental pour transiger vers le plan supramental. Sur ce plan se crée un nouveau corps subtil, soit le couple cosmique, qui est une sphère qui est la synthèse de l’énergie masculine et de l’énergie féminine. Ce nouveau corps devient une coque habitable par l’individu qui a la vibration d'y accéder en conscience : cet individu intègre alors le troisième principe universel (le principe de l’Amour), puisqu'il est apte à vibrer au réel de l'homme et de la femme. Il accède dès lors à la genèse totale de l’homme et de la femme, et ce, en fonction de ses besoins de vie. La conscience de l’individu est à ce moment individuée, mais aussi binaire.

Il n’y a aucun stage, cours ou formation qui permet de « provoquer » ce phénomène lié au principe de l’Amour, puisque c’est l’intégration des deux premiers principes qui permet éventuellement d’en intégrer le troisième. Ainsi dit, l’individu doit être suffisamment individué en conscience, et aussi ouvert à sa polarité féminine et masculine en lui, afin de vibrer à la réalité de sa contrepartie cosmique. Les cours d’éveil du cœur, même s’ils sont donnés avec une bonne intention, peuvent devenir un piège pour l’individu qui a besoin de croire, mais ils peuvent néanmoins favoriser une élévation spirituelle et des prises de conscience chez l’individu – ce qui est favorable. En outre, l’ouverture du cœur passe nécessairement par une ouverture envers le réel de qui est l’autre, et l’ouverture du canal de la kundalini par l’esprit fait partie du processus.

L’intégration de la Volonté, de l’Intelligence et de l’Amour sont les trois principes universels à intégrer afin que l’individu devienne éternel en conscience à l’intérieur de l’univers local. Par la suite, il y a quatre alephs (ou principes solaires) à intégrer afin de remonter vers la Source originelle. Ces derniers ne sont pas universels, mais solaires, puisqu’ils ne peuvent être totalement intégrés que par celui qui est apte à sortir en conscience de l’univers local. Ces principes sont les suivants : Harmonie à travers la lutte, Science du mental, Idéal de perfection et Ordre de la magie cérémoniale. L’individu qui intègre ces quatre alephs supplémentaires accède non seulement à la genèse de l’homme et de la femme, mais aussi à celle de la Création à l’intérieur des sept multivers. Dès lors, cet individu a une conscience qui est dite absolue, ou intégrale, en lien avec l’infinité de la vie et du cosmos.

Au plaisir,

— Sandra Vimont, 28 juillet 2016



RETOUR EN HAUT DE LA PAGE