Télépathie, pensée, esprit, etc.


Bonjour Sandra,

J’espère que vous allez bien et votre livre sera bientôt prêt à sortir.
J’attends avec impatience !

J’ai lu tous vos articles et les réponses aux questions et j’ai trouvé beaucoup d’information très éclairantes. Merci beaucoup. Et au même temps, il est évident qu’il y a énormément de choses encore à découvrir et intégrer. Votre brève information sur les 3 principes, les 4 alephs et le couple cosmique m’a fait un petit choc et aussi a ouvert quelque chose en moi (j’ai du mal à expliquer). J’essaye de rester centrée face à cette vastitude du cosmos et de la vie et de ne pas me laisser déstabiliser par la peur de ne jamais « tout comprendre ».

J’ai beaucoup de questions que j’aimerais vous poser mais je vais me limité à 3. Je sais que vous êtes très occupée par votre livre, donc il n’y a pas d’urgence.

Voici mes questions :

1/ Pour mieux comprendre ma programmation j’ai refait mon thème astral. J’aimerais avoir votre avis concernant l’utilisation possible de ces informations (ou d’autre information astrale – numérologie, etc.) pour la gestion de la vie, sans tomber dans les pièges de l’astral.

2/ Vous avez conseillé à une de votre lectrice de visualiser « le départ des entités qui l’avaient parasitées ». Est-ce que cela veut dire qu’on peut communiquer avec les entités et les influencer au travers notre écran mental par le biais de visualisation ? Est-ce que les outils, comme par exemple « le transurfing » de Vadim Zeland, sont valables pour la gestion de la programmation à un niveau ou un autre, pour « forcer » l’Ame à actualiser la programmation selon la volonté egoïque ?

3/ Bernard de Montréal utilise les termes « l'Ajusteur de pensée », « le double » et « l’Esprit » comme les synonymes. Néanmoins, dans certaines conférences, il explique que ces sont 3 choses différentes : que « L’Ajusteur de pensées » est une intelligence qui est mandaté d’accompagner l’Homme dans son évolution, que « L’Esprit » est la totalité de l’énergie de l’Ame et le source de vie de l’Homme, et que « Le Double » est un corps et véhicule éthérique de l’Homme et également le source de vie de l’Homme.

Ce mélange terminologique a crié de la confusion dans ma tête. Et au même temps, j’ai l’impression qu’il n’y a pas de réelles contradictions dans ces « contradictions apparentes », mais l’intellect veut classer les formes et les mettre dans les cases. Qu’est-ce que vous en pensez ?

Je vous remercie encore une fois pour votre site et pour votre disponibilité et vos échanges avec vos lecteurs.

Je vous souhaite une très bonne journée,

Cordialement,
Oxana, France



Bonjour Oxana,

Oui, je vais bien, et l’édition du livre avance à un bon rythme !

Clairement, les univers sont vastes, et leur exploration psychique se fait graduellement, en fonction de la capacité à chacun à en intégrer le réel. Cela dit, tout se met en place à un rythme permet à chacun de transiger avec ces réalités.

Concernant votre thème astral, les informations y figurent sont utiles dans la mesure que vous êtes capables de les utiliser pour dépasser le phénomène de la pensée réflexive. Autrement dit, si vous elles vous permettent de vous connaître de manière à pouvoir développer votre individualité de conscience à travers la confrontation envers toute forme de mensonge sur votre psychisme, ces informations sont profitables. Toutefois, si les informations obtenues vous emmurent à l’intérieur de nouvelles formes qui emprisonnent votre mental, ces informations ne sont pas utiles, car non utilisables créativement par votre ego.

Effectivement, il est possible de communiquer avec des entités ; ceci se fait par télépathie mentale. La pensée est toujours caractérisée par un échange d’énergie d’un plan à un autre, ou d’une conscience à une autre. À chaque fois que vous recevez une pensée, celle-ci provient d’une entité, d’un esprit, ou autre. La problématique, c’est que l’ego réfléchit la pensée… et perd donc de vue qu’il y a un émetteur derrière chaque pensée reçue. Cela dit, l’individu ne devrait pas réfléchir la pensée qui vient vers lui, mais plutôt évaluer si cette pensée est intelligente ou non, et au besoin, y répondre. C’est ainsi que l’individu apprend à communiquer avec le point d’origine de la pensée qu’il reçoit (entité, esprit…). Enfin, à chaque fois qu’une personne réfléchit une pensée reçue, elle se subordonne à l’entité qui l’émet. Le fait de répondre à l’entité plutôt que de réfléchir la pensée reçue permet de graduellement éliminer toute l’hiérarchisation dominatrice d’une conscience sur une autre.

Dans un ordre d’idées similaire, lorsqu’une personne visualise le départ d’entités en elle, cela induit le mouvement de départ de ces entités. Cela dit, le départ d’une entité doit toujours correspondre à l’entrée de lumière de l’esprit dans l’ego. Le cas échéant, une entité sera remplacée par une autre – souvent plus élevée en vibration, ce qui permet de hausser le taux vibratoire de l’individu (ce qui est foncièrement favorable !). Enfin, cet exercice doit ultimement amener l'individu à cesser de réfléchir la pensée afin de totalement se libérer des forces restrictives dans sa psyché.

Les outils comme le transfuring permettent une prise de conscience en lien avec le contenu des pensées, ce qui est bien. Toutefois, s’ils ne permettent pas à l’ego de vivre la réalité que la pensée vient d’ailleurs, ils ne permettent pas à l’ego de se libérer du piège de la pensée réflexive et ce qui en découle, soit la domination de l’Invisible sur la psyché humaine. L’individu reste donc désinformé, même si les formes « négatives » sont transformées en formes « positives ». Une forme, qu’elle soit bonne ou mauvaise, est une prison si l’ego y est assujetti. Concernant la volonté égoïque de contrôler sa programmation : elle est un piège luciférien que l’individu devra dépasser afin d’accéder à sa réalité véritable, cosmique. Ce type d’illusion provient des forces retardataires dans la conscience de l’individu, et celles-ci feront tout en leur pouvoir pour retarder l’éclosion de la personne réelle. En ce sens, de nombreuses entités dans le plan astral tenteront d’utiliser ces manigances pour piéger l’individu et maintenir une suprématie sur lui en le maintenant piégé dans différentes formes de croyances. Clairement, l'ego doit pouvoir un jour dépasser toute forme d'illusion qui l'amène à penser que c'est lui qui pense.

Brièvement, les termes « Ajusteur de pensée », «double (éthérique ou cosmique) » et « esprit » ne sont pas des synonymes proprement dit, mais font tous partie du présent ou du devenir dans l’individu. L’esprit, c’est le mouvement intelligent d’énergie individuée qui, une fois dans la matière, porte le nom d’ego. L’ego habite un corps physique, et ce corps est l’extension de l’âme dans la matière. Le double éthérique, c’est le corps subtil qui se crée et se développe chez l’ego qui est apte à contenir l’énergie de son esprit dans ses corps subtils inférieurs. Ainsi dit, lorsque l’ego libère l’énergie prisonnière des formes mensongères dans son corps astral, cette énergie – qui provenait ultimement de son esprit – est utilisée pour dynamiser son corps éthérique supérieur, qui devient le double éthérique dans l’éther surmental. Enfin, l’Ajusteur de pensée accompagne l’individu dans son évolution planétaire et lui permet de graduellement sortir de la noirceur de la période involutive. Il est la lumière provenant de la Source originelle dans chaque individu, d’où une sortie possible de la personne des structures qui l’encloisonnent à l’intérieur des formes mensongères.

Enfin, je tiens à mentionner que des descriptions beaucoup plus approfondies de ces termes sont présentes dans mon livre… qui s’en vient bientôt !

En souhaitant que ces réponses vous permettront de voir un peu plus clair dans le vaste domaine de la conscience.

Au plaisir,

— Sandra Vimont, 24 août 2016



RETOUR EN HAUT DE LA PAGE