Le rapport de l’ego avec la forme


Bonjour.

Tout d'abord, merci pour avoir dit que les pensées viennent forcément de l'extérieur, c'est vraiment fondamental à assimiler pour passer outre les illusions.

Lorsqu’on est dans une recherche méditative, faut-il accepter de se retrouver projeté dans une réalité holographique (un plan visuel), ou d'écouter les conseils même rassurants d'une présence qui veut vous guider. L'expérience me fait dire qu'il ne faut pas, surtout que lorsque la vibration retombe, on se retrouve face aux petits malins de la couche crasseuse de l'astral.

Ce plan visuel, ne serait il pas une manière du plan astral de nous maintenir dans la contemplation des formes? La difficulté ensuite réside dans le fait que derrière les formes, on n’a pas de support, il est alors facile de tomber dans la contemplation colorée de soi-même, et l'autosatisfaction et la vanité ne sont pas très loin, faisant le jeu du plan dont on cherche à se défaire.

Merci.

Carl (France)



Bonjour Carl,

Lorsque vous visitez un plan dans l’Invisible, vous devez toujours rester en contrôle de vos différents corps subtils. Tout acte commis sur vous, qui ne provient pas de vous, et auquel vous n’avez pas donné votre consentement, doit être arrêté – et ceci inclut toute forme de projection holographique. Ceci dit, si une dimension de votre conscience projette une image sur votre écran mental pour vous informer de quelque chose en vous, cela peut vous servir, et n’est pas nécessairement à rejeter.

Écouter les conseils rassurants d’une présence dans l’Invisible qui veut guider… Cette présence provient assurément du plan astral. Dans un tel contexte, c’est à vous d’établir si ce qui vous est partagé vous sert ou non. Ultimement, aucun individu ne doit être assujetti à l’énergie d’un esprit ou d’une entité ; chacun doit habiter son propre centre de gravité. En d’autres termes, chacun doit apprendre à statuer sur ce qui est réel ou non, plutôt que de croire tout ce qui est dit. En somme, une présence rassurante peut faire du bien temporairement, mais un jour, l’ego devra dévoiler ses craintes pour être libre en conscience.

Le plan astral renferme d’innombrables formes mensongères, et votre capacité à en faire une lecture objective vous permettra d’en dévoiler le réel. La contemplation de formes astrales est foncièrement inutile  il est beaucoup plus évolutif de dévoiler les mensonges qui les sous-tendent. À l’opposé, la contemplation d’étoiles peut vous reposer et vous faire du bien ! C’est toujours à vous d’établir le réel de vos expériences, et ceci vous permettra d’entrer à l’intérieur d’une définition croissante de votre identité.

Lorsque votre intuition vous amène à établir que certaines expériences ne vous servent pas, cela est très favorable pour vous permettre de définir ce qui est réel ou non à l’intérieur de votre conscience. Je vous invite à continuer à suivre votre intuition, et particulièrement lorsque vous ressentez que vous êtes amenés dans une voie sans issue.

Derrière chaque forme, il y a une vibration qui lui a donné vie. Lorsque votre vibration change, les formes changent aussi. Ainsi, vous pouvez toujours avoir une mesure de ce que vous avez à intégrer en fonction des formes ou événements que vous traversez. Si vous êtes interférés par des formes-pensées qui pourraient vous amener à vivre de la vanité ou de l’orgueil, le fait de les contester vous permettra de graduellement les éliminer de votre psychisme – ce qui ouvre la porte à la création de nouvelles formes plus évolutives pour vous. La réalité que la pensée vient d’ailleurs est primordiale à intégrer pour y parvenir.

Enfin, votre support psychique principal doit toujours être votre sensibilité et votre capacité de faire une lecture objective de ce qui se passe, tout en ayant de la transparence et de l’ouverture face à autrui. Le rapport de votre ego avec la forme devient alors votre levier vers une plus grande conscience.

Au plaisir !

— Sandra Vimont, 16 novembre 2016



RETOUR EN HAUT DE LA PAGE