Entrer dans le réel


Bonjour Madame,

J'aimerais savoir si votre livre concernant la femme est dans la continuité de ce que feu Monsieur Bernard de Montréal devait nous livrer comme livre sur la femme. Autrement dit avez-vous eu accès à ses notes concernant ce sujet.

J'aimerais en savoir un peu plus sur vous. Avez-vous écrit sur vous ?

La femme, c'est un sujet qui me tient à cœur. BdM nous a souvent dit que la femme ne se connaît pas et ne sait pas à quel point elle est exceptionnelle - la société l'ayant maintenue dans un rôle subalterne par rapport à celui de l'homme.

Je suis de Québec. J'ai tout mon temps je suis à la retraite. Je m'intéresse au supramental depuis 1996. J'y ai été amenée par un congé maladie indéterminé, et dès le début de mon arrêt de travail, la "vie" a mis sur ma route des humains pour m'indiquer le chemin de l'évolution.

Merci pour votre écoute et j'attends la sortie de votre livre. Sera-t-il en librairie?

Diane (Québec)



Bonjour Diane,

Le livre que Bernard de Montréal a commencé et qui portait sur la femme n’a jamais été publié, puisque ce dernier n’a pas pu « trouver le bon angle, ou la bonne vibration », pour le finaliser. Ces mots sont les siens, et expriment son rapport avec le livre qu’il voulait écrire et amener dans le monde. À un niveau occulte, il est clair qu’il devait tout simplement amener l’idée du livre. Si ceci n'était pas le cas, son ouvrage finalisé aurait vu le jour, tout comme ses autres excellents ouvrages.

Le livre que je suis en train de terminer (« Entrer dans le réel ») est le résultat de mon parcours et de mes intégrations ; il est l'extension de ma propre fusion en tant qu’être humain – et femme – sur la Terre. Je n’ai pas eu accès aux notes ou ébauches de Bernard de Montréal, mais ceci est sans importance : une connexion étroite avec mon double éthérique était ce dont j'avais besoin afin de répondre à mes propres besoins de vie.

Un jour, j’ai reçu par contact télépathique le titre des onze chapitres que j’allais écrire. J’ai été surprise de l’ampleur de ce qui m’attendait, puisque le contact que j'avais avec mon double éthérique ne me permettait pas de présager que je pouvais plonger aussi loin dans le réel de ma genèse. Je commençais tout juste à intégrer le principe de l’Amour... sans savoir à quel point ma vie allait changer.

J'ai dû réaliser que l’expansion de la conscience, ou l’augmentation de la puissance de déplacement du double éthérique, devient immense lorsque le principe de l’Amour est intégré dans la cellule humaine. L'intégration de ce principe ferme la boucle de la trinité des principes universels (Volonté, Intelligence et Amour) dans l'individu, car il permet à l'ego d'accéder à des informations qui vibrent à un niveau supramental.

En rédigeant ce livre, je n’avais pas du tout l’idée de poursuivre le travail de Bernard de Montréal. Toutefois, aujourd’hui, je réalise que c’est exactement ce que j’ai fait. J'ai exploré le réel afin de créer un ouvrage qui définit clairement de nombreux sujets comme l'ego, l'âme, l'esprit, la Source universelle, la Source originelle, les différents plans de conscience, la pensée, la parole, la domination, le feu, la colère, le double éthérique, le Couple cosmique, les sept alephs, etc. À travers ceci, j'ai exposé les différences entre l'homme et la femme.

Initialement, j'ai commencé un livre qui portait presque exclusivement sur la femme. Toutefois, j’ai rapidement réalisé que je ne pourrais pas le terminer si je n’abordais pas la réalité de l’homme. Brièvement, la femme doit intégrer le réel de qui est l’homme, incluant ses souffrances, afin d’intégrer le principe de l’Amour. Du côté de l’homme, cette réalité s’applique aussi, puisqu’il doit accéder et intégrer les souffrances les plus profondes de la femme afin d’intégrer ce principe. J'ai donc réajusté le tir afin de créer un livre qui unifie le yin et le yang – comme c'est le cas au niveau du plan supramental de la conscience.

Enfin, ma traversée vers les profondeurs de ma conscience – qui correspond à l’évolution de mon livre – m’a permis de découvrir les quatre principes solaires qui suivent les trois premiers principes universels. Il est intéressant de constater que plus la conscience se sait, plus il est clair pour elle que l’infiniment petit est connecté à l’infiniment grand, et que tout est interconnecté. Le lien de l'individu avec le Tout est extrêmement occulte, et va bien au-delà de ce qu’une personne pourrait normalement concevoir.

Concernant vos propos sur la femme : vous le dites très bien, la femme doit apprendre à réellement se connaître. Lorsqu’elle y parviendra, elle découvrira à quel point elle est extraordinaire et qu’elle n’a aucune raison de se sous-estimer devant quoi que ce soit.

Mon livre sera initialement vendu sur mon site Internet, et par la suite, il sera aussi vendu en librairie. Lorsque le tout sera davantage défini, je publierai les différents points de vente sur mon site.

Merci pour votre intérêt, et j’espère avoir su répondre à votre besoin d’en savoir un peu plus sur moi.

Au plaisir,

— Sandra Vimont, 29 novembre 2016



RETOUR EN HAUT DE LA PAGE