La soumission face à l'Invisible


Bonjour,

Ma fille a voulu se sacrifier hier, dû à une voix qui la poussait à agir. Depuis qu'elle est petite, elle voit des entités, les aide à passer vers l'au-delà, mais le tout m'inquiète ; elle transige avec des personnes décédées. Que dois-je comprendre face à l'occulte de la situation ?

Nadège (France)



Bonjour Nadège,

Votre fille a besoin de bien comprendre ce qu’elle vit, et doit apprendre à poser ses limites faces aux demandes qu’elle reçoit de l'Invisible. Il est nécessaire qu’elle réalise qu’une demande qui provient de l’Invisible ne doit jamais avoir plus de poids que son propre discernement intelligent. Certes, lorsqu’une personne nous demande de faire quelque chose, nous devons toujours voir si ce qui est demandé est intelligent avant de passer à l’acte. Sommairement, la même prudence est de mise avec l’Invisible qu’avec les personnes sur la Terre.

Il y a de nombreuses personnes qui reçoivent des demandes d’aide de l’Invisible pour faciliter le transit d’egos morts vers le plan astral. Cela n’a rien de mal en soi, mais le piège est d’y perdre trop d’énergie, au détriment de l’actualisation de sa propre vie. Il y a souvent un aspect karmique à dépasser lorsque ce type de situation prend trop d’ampleur. Établir ses limites est le premier pas à franchir afin de reprendre sa vie en main, puisque cela favorise le développement de son individualité de conscience.

Votre fille doit donc aussi établir des moments à l’intérieur desquels elle ne veut pas être dérangée, et ne répondra pas aux demandes reçues. Aussi, elle pourrait décider de consacrer 5 minutes par jour, ou 40 minutes par semaine, pour répondre aux demandes qu’elle reçoit des plans astraux (avec son discernement intelligent en avant-plan, évidemment). Ceci lui permettra de ne pas être un pantin face à l’Invisible, car elle décidera toujours du niveau d’implication qui lui convient.

L’aspect des sacrifices sous-tend toujours la croyance que l’Invisible est plus grand que soi. Chacun doit apprendre à ne pas croire les pensées et les voix qui nous assujettissent à vivre une impression de petitesse face à la vie. C’est encore une fois le discernement intelligent de la personne qui doit primer. Votre fille a eu des vies passées à l'intérieur desquelles le sacrifice était perçu comme étant quelque chose de noble. Aujourd’hui, elle doit réaliser que le sacrifice ne libère pas, mais assujettit son ego à des énergies qui ne sont pas réelles, mais diffractées. Ce sont des énergies mensongères qui tentent de l’induire en erreur. Elle doit réaliser qu’elle est plus grande que ces énergies, et que le développement de son individualité de conscience lui permettra, avec le temps, de toucher à la grandeur de qui elle est. Le développement graduel d’une colère face aux pensées ou voix qui désinforment dans notre tête est favorable pour vivre cette évolution de conscience.

Le maintien d’un dialogue ouvert et sans jugement avec votre fille est un atout important ; ceci lui évitera de se refermer sur ce qu’elle vit, sans avoir de regard extérieur sur ses expériences. Ce dialogue ouvert lui permettra de développer une assise identitaire plus solide en lien avec ce qu’elle vit. De plus, cela vous permettra d'agir avec clarté et circonscription si une aide additionnelle est requise.

Au plaisir,

— Sandra Vimont, 28 mars 2017



RETOUR EN HAUT DE LA PAGE