Comment établir un rapport intelligent avec les pensées


Bonjour Sandra,

J’espère que vous allez bien. Je souhaiterais, si possible, avoir vos lumières sur ma question.

Quand un homme possède une conscience vibratoire, suffisamment intégrée ou développée pour être active dans sa vie, mais pas totalement libérée des influences astrales, qui se révèlent à lui sous la forme, JE PENSE ENCORE, donc, où des pensées peuvent encore interférer avec son être universel, comment doit-il considérer cette situation, si celle-ci se présente à lui.

Doit-t-il voir les pensées comme un phénomène de communication ancien, erroné, faisant partie de son inconscience quand il était identifié, ou identifié lui et le monde sous la forme moi-je, et avoir un détachement intérieur, sachant que c’est un jeu qui se joue en lui, et que sa véritable identité est sa CONCIENCE VIBRATOIRE et qu’elle va immerger tôt ou tard de cette attaque ?

OU

Doit-il comprendre la situation (décrite ci-dessus) le plus rapidement possible, et contrer, attaquer, désintégrer le réseau de communication astral (qui s’est établi a son insu) en allant chercher au fond de lui, au plus profond de lui, LA CONCIENCE VIBRATOIRE qui sait par expérience, vécue, ÊTRE sa véritable identité ?

Merci encore, Sandra, pour votre explication.

Cordialement,
Christophe (France)



Bonjour Christophe,

Il me fait plaisir de répondre à votre question.

Un individu qui a une conscience vibratoire surmentale (qu’elle soit en construction ou non) peut être interféré par des pensées qui le sortent du réel de sa conscience. En effet, il est important que l’ego sache comment transiger avec ce qui vient vers lui.

Toute pensée résulte d’un phénomène de communication d’un plan de conscience à un autre. L’être qui ne parvient pas à intégrer le réel d’une communication quelconque forcera la pensée à être récupérée par le plan astral, d’où les pensées mensongères qui peuvent être reçues par son ego. Si ce dernier perçoit le mensonge, il agira en fonction de la vibration du moment : soit qu’il la laissera passer sans y donner d’importance, ou alors, si elle l’aiguillonne, il utilisera l’énergie de la colère afin de dénoncer l’abus des plans invisibles sur son mental. Lorsque vécue, cette colère est importante, car c’est elle qui établit le rapport de force entre l’ego et l’invisible – rapport qui permet ultimement de construire ou de dynamiser son double éthérique. Ceci dit, tout excès de colère est à éviter, car il reflète l’incapacité de l’ego à régir le flux puissant d’énergie qui vient vers lui, d’où différents troubles psychiques et physiques qui peuvent survenir.

En faisant une gestion intelligente des pensées qui viennent vers lui, l’être entre à l’intérieur de sa personne réelle ; il ne subit plus les anciens schémas qui l’obligeaient vivre l’expérience de ce qu’il ne comprenait pas de sa réalité. Son discernement intelligent grandissant face à lui-même et face à l’autre lui permet de grandir en conscience et, graduellement, d’entrer à l’intérieur de son identité véritable.

Cordialement, — Sandra Vimont, 28 mai 2017



RETOUR EN HAUT DE LA PAGE