L’interconnectivité du Tout


Bonjour,

À vous lire, vous me faites dire que la forme est finalement ce qu'on en fait... pareil pour les gens, à porter un certain regard sur quelqu'un, on finit par rendre nous-mêmes ce quelqu'un incertain. " Ne pas intégrer le réel d'une communication quelconque forcera la pensée à être récupérée par le plan astral ", pour reprendre vos mots. Cela nous amène aux portes de l'amour, comme une aptitude à développer, celle de pouvoir changer le parfum d'une pièce, de faire retrouver la réelle nature de l'éther en l'esprit pour la personne en face de soi, sans se projeter, juste parce que soi-même, l'esprit, a retrouvé sa vrai nature. J'entends parler de Couple cosmique... je crois deviner ce en quoi cela consiste, mais ne pensez-vous pas qu'avant d'y songer, il vaudrait mieux avoir un couple physique ? En plus de ça, est-ce que c'est possible que physique et cosmique sont une seule et même personne ?

Merci pour votre retour.
Julien (Québec)



Bonjour Julien,

La façon de gérer nos pensées a un impact direct sur la forme que prend l’énergie dans notre aura. En termes simples, soit qu’une personne cristallise l’énergie dans ses corps, ou elle crée et dynamise son double éthérique. Les événements vécus ou traversés ne changent pas comme tel à travers ce processus, car ceux-ci sont inscrits dans notre programmation. C’est la gestion des événements qui, avec le temps, change… et donc le rapport de l’ego avec la forme qui s’altère.

Une personne qui porte un regard dégradant ou condescendant sur autrui ne comprend pas qu’elle se fait violer par des formes mensongères dans son aura, et retarde son évolution de conscience. Un impact sur autrui est possible, comme une personne qui vampirise l’énergie de son conjoint.

L’aura d’une personne a un impact direct sur l’éther d’une pièce, ou l’énergie d’un lieu. Ceci se remarque aisément dans certains endroits où nous nous sentons bien, ou alors, à l’inverse, dans une ruelle qui nous donne la chair de poule. Beaucoup de personnes ont la capacité de ressentir les énergies subtiles qui occupent un lieu, sans parvenir à préciser la nature de ce qu’elles captent intérieurement.

Il n’est pas nécessaire d’avoir un couple physique pour créer le corps subtil du Couple cosmique. Lorsque la personne est prête, son double éthérique vibre avec un second double éthérique qui est sa contrepartie cosmique. En outre, il est possible qu’une personne soit en couple et qu’il y ait création de son Couple cosmique avec le double éthérique d’une autre personne ! Ceci dit, la capacité de s’ouvrir à autrui et de comprendre la nature intrinsèque de l’autre est primordiale pour intégrer le principe de l’Amour dans ses cellules matérielles. D’ailleurs, le sujet du Couple cosmique est longuement développé dans mon livre, au chapitre 10.

Le corps physique est l’extension énergétique de l’individu à l’intérieur du plan matériel. Lorsqu’il a intégré les sept alephs, il habite non seulement les plans inférieurs de sa conscience (physique, éthérique, astral, mental inférieur), mais aussi, les plans supérieurs de la conscience (surmental, supramental, originel). À ce moment, il perçoit le lien entre le physique et l’universel, ainsi que le rapport qui existe entre la conscience individuée et le Tout cosmique.

Au plaisir,

— Sandra Vimont, 29 mai 2017



RETOUR EN HAUT DE LA PAGE