L’intégration du principe de l’Amour


Bonjour Sandra,

J’ai besoin d’éclairer un point au sujet du principe de l’Amour qui est toujours évoqué à la suite des deux autres principes qui sont la Volonté et l’Intelligence. Cela veut-il dire que le principe de l’Amour ne peut pas être intégré en premier, alors que les deux autres principes ne sont pas encore intégrés ?

Si je peux me permettre j’aimerais vous partager mon expérience pour avoir votre retour.

(…)

J’ai bien intégré que la pensée qui me traverse mais ne vient pas de moi, après beaucoup de temps d’observation du contenu de mon mental, et je peux facilement dire « stop » à certaines pensées indésirables qui se présentent à moi sans me laisser dominer par elles. Je n’ai cependant pas vraiment senti de forte colère à leur égard, ni lors de situations difficiles qui m’étaient présentées, peut être parce que je n’ai pas conscience de l’existence des plans me qui me mettent à l’épreuve ?

Si je n’avais pas lu de littérature au sujet des plans subtils, je n’en saurais rien, n’en ayant pas la connaissance et la vision directe et de fait, je vibre en accord avec les informations que vous transmettez mais elles ne me viennent pas de l'intérieur.

J‘espère ne pas avoir été trop longue, je n’ai pas l’habitude de parler de mon vécu intime, mais si cela est possible, j’aimerais avoir un retour éclairé de votre part.

Bien à vous,
Marie-Christine (France)



Bonjour Marie-Christine,

Les deux premiers principes universels doivent être intégrés avant que le principe de l’Amour ne le soit. Je vous explique : pour intégrer le principe de l’Amour, il est nécessaire que le double éthérique de la personne entre en vibration avec un autre double (celui de sa contrepartie cosmique). C’est ce qui crée le véhicule du Couple cosmique sur le plan supramental. Une personne qui n’a pas intégré le principe de l’Intelligence n’a pas de double éthérique, et de ce fait, ne peut pas créer de Couple cosmique.

En vous lisant, il est clair que vous avez intégré le premier principe (la Volonté), et que votre double éthérique est en construction. Toutefois, afin de le vitaliser, un rapport de force avec les plans invisibles doit être établi. La fondation de ce rapport de force est l’intégration de l’énergie de la colère de l’esprit dans votre corps éthérique. Je vous comprends par rapport à la colère, il a été très long pour moi aussi avant d’éveiller ce feu en moi ; je ne ressentais pas la colère. Avec le temps, les événements contraignants, les tensions de vie et la retenue d’information qui m’ont été imposés m’ont permis de faire descendre cette énergie dans mes corps subtils. Il est à noter que le principe de l’Intelligence est extrêmement difficile à intégrer pour la femme, car celle-ci n’a pas de proximité naturelle avec les énergies surmentales, c’est-à-dire avec le feu de son esprit.

La femme a davantage accès aux éthers supérieurs de l’amour, et certaines parviennent à toucher à sa réalité supramentale. Afin que votre conscience puisse habiter ce plan en permanence, le principe de l’Amour doit être intégré. Ceci implique non seulement la rencontre de votre double éthérique avec votre contrepartie cosmique, mais aussi, l’intégration de toutes les souffrances incarnationnelles de l’homme et de la femme. Cette intégration ouvre la porte à la compréhension intégrale de qui est l’autre, et donne accès à sa genèse de vie universelle. Lorsque cette énergie entre dans la cellule humaine, cela ne passe pas inaperçu : il se produit une transmutation cellulaire extrêmement difficile à vivre physiquement. Bernard de Montréal l’a vécu à travers un cancer. Pour ma part, ce fut à travers un dérèglement total de mon système nerveux, et une incapacité de fonctionner au quotidien. Dans les deux cas, nous avons été incapables de travailler dans un emploi conventionnel pendant plusieurs années. L’intégration matérielle de l’énergie universelle dans la cellule est un phénomène énergétique extrêmement puissant, et initiatique. Vivre une initiation solaire dans la matière dépasse toute forme d’entendement humain.

Par la suite se produit l’intégration du quatrième principe, soit l’intégration de la science du mental. Pour ce faire, un contact avec l’Esprit universel sur le plan supramental se produit. Et ainsi de suite…

Il y a beaucoup de femmes qui se feront piéger à penser qu’elles peuvent intégrer l’énergie du principe de l’Amour du plan supramental avant d’avoir intégré l’énergie de l’Intelligence du plan surmental. Cela est compréhensible, dû à la nature fondamentalement aimante de la femme, mais aussi, à sa sensibilité et son intuition. Plusieurs penseront aussi avoir rencontré leur contrepartie cosmique, car elles vibreront à un amour sincère et non coloré envers une autre personne. Le jour qu’elles vivront l’intégration du principe de l’Amour, elles réaliseront l’ampleur occulte du phénomène. Ce n’est pas par hasard Bernard de Montréal n’a pas mis d’emphase sur le principe de l’Amour, mais plutôt, sur le principe de l’Intelligence. Les pièges liés à une interprétation du principe de l’Amour sont très nombreux.

Je vois que votre compréhension de l’occulte s’établit avec de plus en plus de clarté, et vous semblez mûre pour développer votre lien télépathique avec votre double éthérique. Vous pourriez, entre autres, commencer à le confronter par rapport à son mutisme à votre égard. C’est sur ce point que la femme en développement de conscience a intérêt travailler le plus, ainsi que sur sa capacité à apposer des mots de plus en plus définis en lien avec les vibrations et les événements dont elle fait l’expérience. La descente du principe de l’Amour pourra par la suite s’actualiser.

Au plaisir !

— Sandra Vimont, 23 juin 2017



RETOUR EN HAUT DE LA PAGE