Le double éthérique et l'intrication quantique


Bonjour Sandra Vimont,

Je viens de visiter votre site pour la première fois aujourd'hui et les sujets abordés sont intéressants pour ceux et celles qui sont engagés, tout comme moi, dans leur processus d'intégration et de fusion avec leur double.

Je suis en contact avec l'instruction de Bernard de Montréal depuis septembre 1998 et je dois dire que j'ai reçu ces informations (livres et conférences) comme un réel vent de fraîcheur et d'apaisement après avoir vécu moi-même le choc de mon expansion de conscience… ça va faire bientôt 21 ans : c'est comme si c'était hier et pourtant, très actuel, tellement le processus d’auto-conscience (science infuse du jumeau) est continu et omniprésent.

Personnellement, j'identifie mon double comme mon jumeau cosmique en référence, si je peux me permettre cette métaphore, aux principes d'intrication et de non localité de la mécanique des fluides de la physique quantique (théorie du dédoublement), tout en reconnaissant que : la particule - matière manifestée de mon être incarné est intriqué avec l'onde - essence non-localisée de mon être de lumière (mon jumeau).

Merci de votre attention et au plaisir de se rencontrer selon le fil des événements de la programmation de nos plans de vie planétaire.

Georges (Québec)



Bonjour Georges,

Merci pour votre message d’appréciation.

Je suis d’accord avec vous, l’instruction apportée par Bernard de Montréal a permis à de nombreuses personnes d’approfondir leur rapport avec le réel de leur conscience. Son apport a été considérable. Tout particulièrement, il a diffusé une instruction servant de support aux personnes qui étaient prêtes à créer leur double éthérique sur le plan surmental.

Le nom que chacun donnera à la réalité du double éthérique correspondra à sa compréhension du réel. L’important, c’est de réaliser que le double est l’extension de l’énergie de l’esprit qui traverse le corps éthérique inférieur de l’ego, et qui résonne par la suite avec son corps éthérique supérieur. Ce corps supérieur devient un nouveau corps subtil pour l’ego qui est parvenu à intégrer l’énergie intelligente de son esprit sans la diffracter. Le double est donc, tout simplement, un corps subtil supplémentaire que peut habiter l’ego qui a intégré l’énergie du feu de son esprit. Lorsqu’il habite le plan surmental, ce corps lumineux rend la conscience de l’ego immortelle. Lorsque l’ego intègre le principe de l’Amour, ce double change de taux vibratoire et accède au plan supramental. La conscience de l’ego devient alors éternelle.

Il y a des personnes qui donnent le nom de double éthérique à la réalité de leur esprit, car ils ne réalisent pas que le double est un corps subtil qui doit être créé à travers le passage de l’énergie du feu de leur esprit dans leurs corps inférieurs, via l’intégration du principe de l’Intelligence. Ceci engendre de la confusion, ainsi que égrégores sur le plan astral, car leur vision émane de la croyance et d’une fascination spirituelle, plutôt que de l’expérience de la fusion de leur ego avec l’énergie de leur esprit. Il y en a aussi d’autres qui tentent égoïquement de créer ce corps, ce qui produit une masse d’énergie sur le plan astral – ce qui ne leur sert pas à rendre leur conscience immortelle. Ceci n’est pas votre cas, mais mérite d’être souligné.

Un piège qui peut être identifié en lien avec l’utilisation du le terme « jumeau », c’est de croire que notre réalité dans un autre univers correspondrait nécessairement à notre double éthérique. La théorie du dédoublement concerne la création continuelle de nouveaux temps et d’espaces à l’intérieur desquels la conscience humaine vit « d’autres possibles ». Ceci permet à l’âme de créer l’expérience de tous les « scénarios possibles » inhérents à sa réalité, dans l’objectif de permettre l’élévation de la conscience de l’esprit. Fondamentalement, le double ne résulte pas de la réalité du dédoublement des mondes, mais est lié à la capacité de l’ego à intégrer le rayon de l’Intelligence en lui, dans l’univers à l’intérieur duquel il vit. L’individu absorbe donc l’énergie – la particule et l’onde – qui font partie du principe intelligent de son esprit. Par la suite, à travers l’intégration des alephs subséquents, l’être parvient à intégrer l’énergie des différents mondes auxquels il accède vibratoirement.

L’intrication quantique * à laquelle vous vous référez est un phénomène important, car elle est à la base de l’interrelation qui unit tout ce qui existe : du microcosme au macrocosme, mais aussi, du lien entre l’ego et son double éthérique. Sa fondation est la perméabilité des différents univers et multivers qui composent le cosmos – réalité qui s’appuie sur la structure universelle de la conscience. Merci de l’avoir mentionné, c’était très judicieux de votre part. J’apprécie le regard élargi de votre conscience.

* Intrication quantique : La modification de l’état quantique d’une particule a des répercutions sur l’état quantique d’une seconde particule, bien que celles-ci semblent être spatialement séparées.

Au plaisir !

— Sandra Vimont, 6 juillet 2017



RETOUR EN HAUT DE LA PAGE