La religion et les croyances


Bonjour,

J'ai lu avec intérêt votre site Internet et j'aimerais solliciter votre aide. J'ai pratiqué l'Islam et le catholicisme sans y trouver la paix. Depuis, lorsque je me mets en méditation, je sens mon corps et "mon âme" se mouvoir, se remettre en ordre tout seuls, comme si une force extérieure me contrôlait. J'ai aussi connu plusieurs frayeurs spirituelles (en particulier avec le côté guerrier de la religion). J'aimerais avoir votre avis sur le sujet.

Merci d'avance.

David (France)



Bonjour David,

Il est normal que certains individus ne trouvent pas la paix ni dans l’Islam, ni dans le catholicisme. La raison fondamentale est que leur ego ne parvient pas à y trouver le réel de leur identité solaire. En d’autres termes, ils recherchent un bien-être qui se trouve au-delà tout assujettissement à un système de pensée ou de croyances. Ces systèmes les limitent dans leur conscience, car ils ne les libèrent pas du mensonge cosmique. Ce mensonge prend origine dans l’impression qu’a l’ego d’avoir un libre arbitre et d’avoir un contrôle véritable sur sa vie. Il croit penser, plutôt que de réaliser qu’il doit être le gestionnaire des pensées qui entrent en lui.

De nombreuses personnes vivront ce passage initiatique dans leur psychisme dans les prochaines années, ce qui les amènera à revoir les systèmes de croyances auxquels ils ont été assujettis dans le passé. Ils avanceront de plus en plus vers une vie libre de croyances, mais remplie d’un savoir qui prendra naissance dans leur capacité à entrer en eux-mêmes, dans leur sentiment profond, au quotidien. Ils utiliseront leur discernement intelligent pour contester chaque croyance qui prend place dans leur psychisme sans correspondre au réel de leur identité véritable, à leur sentiment profond. Cela leur permettra de décristalliser ce qui les alourdit et qui les empêche d’être bien. Ce faisant, ils s’approcheront de plus en plus de leurs besoins véritables de paix et d’harmonie. Chaque événement qu’ils traverseront leur servira à se définir davantage à l’intérieur de leur conscience, plutôt de se soumettre à quelque chose qui semble être plus grand qu’eux et tomber dans différentes formes de croyances et d’émotivité. Chaque individu doit intégrer sa lumière véritable et cesser de se mettre à genoux devant des dieux s’il veut entrer dans son identité cosmique, ici sur la Terre.

Les méditations que vous faites vous rapprochent de la réalité que vous ne contrôlez pas votre existence autant que vous le pensiez auparavant, et cela est très bien. Elles vous ont poussé à explorer plusieurs aspects de votre conscience.

Les guerres religieuses font partie des mémoires de vies passées de nombreux êtres humains. Lorsqu’elles surgissent dans la conscience éveillée d’un ego, ces mémoires doivent être comprises dans leurs fondements véritables. Brièvement, l’individu doit saisir que ces guerres résultent de la manipulation des forces retardataires contre l’humanité. La croyance et la défense des croyances fait partie du jeu des forces involutives contre l’humain. Les guerres d’egos devront un jour céder leur place à la lutte identitaire de chaque personne face à ce qui interfère dans son psychisme et qui l’empêche d’être bien. Cette lutte ne vient jamais avec un prix à payer pour autrui, puisque c’est une démarche personnelle, faite avec soi-même. Les frayeurs spirituelles dont vous parlez correspondent à la démonstration de la lutte auquel chacun est assujetti pour parvenir à entrer dans le réel de qui il est, soit son identité solaire. Chaque personne devra un jour cesser de diffracter sa lumière prépersonnelle. Cela signifie que chaque ego devra parvenir à absorber l’énergie du réel de qui il est sur tous les plans de sa conscience. Cela passe nécessairement par sa capacité de ne plus se laisser piéger par les entités astrales, ni interférer par des émanations retardataires... qui sont nourries par la croyance.

Je vous encourage à continuer à vous informer sur le sujet de la conscience supramentale. Mon livre qui sortira bientôt pourrait être un grand soutien pour vous, car il explique avec détails de nombreux rouages et pièges liés à la conscience humaine.

Au plaisir,

— Sandra Vimont, 19 juillet 2017



RETOUR EN HAUT DE LA PAGE