La femme est à l'âme ce que l'homme est à l'esprit


Bonjour Sandra,

Je voudrais poser avec vous la question de l'homme et de la femme. J'ai pu faire sortir de moi un écrit, il y a quelques années, qui s'intitule "l'homme-femme". Depuis il m'est survenu de multiples changements, parfois très rapides, de ce que je suis par moi-même, seule et avec l'homme que je choisis. Je sens qu'il y a quelque chose que je comprends mais que je n'arrive pas à vivre. Aussi, une question me vient: j'ai entendu dans un extrait de vos conférences "l'âme est le miroir de l'esprit comme la femme est le miroir de l'homme", pouvez-vous développer ? Comment la femme peut-elle prendre elle-même sa place, seule, et vivre l'harmonie dans son couple ?

Merci Sandra,

Claire (France)



Bonjour Claire,

Merci pour vos excellentes questions. La femme représente l’aspect yin ou féminin chez l’humain, tout comme l’homme représente son aspect yang ou masculin. En parallèle, l’âme est l’aspect yin de la manifestation humaine et est liée à l’intériorisation, au repos, à la forme et au Soleil central. L’esprit est son aspect yang qui est lié à l’extériorisation, à l'action, au mouvement et au Soleil.

Pour évoluer, l’esprit a besoin d’avoir une mesure de lui-même dans la forme. Cette mesure, il l’obtient à travers l’âme qui lui reflète continuellement de nouvelles formes qui correspondent à qui il est vibratoirement. L’âme est donc le miroir de l’esprit en termes d’évolution, car elle crée toujours des formes qui permettent à l’esprit d’avoir une image claire de qui il est.

L’homme est très influencé par la réalité yang de son esprit, par le mouvement et par l’extériorisation. La femme est plus près de la réalité yin de son âme, de la mémoire et de l’introspection. Cela étant, le véritable bien-être de la femme devient naturellement une mesure de la capacité de l’homme à ne pas la dominer. Cette mesure reflète donc la capacité de l’homme à ne pas être dominé par l’Invisible (qui tente de dominer l'homme pour qu’il domine la femme).

Pour prendre sa place, la femme doit parvenir à intégrer le principe de l’Intelligence, ce qui lui permet d’entrer en concordance vibratoire avec l’énergie de son esprit. Cette intégration lui donne la force de contester les manigances de l’Invisible sur son psychisme. Ensuite, en intégrant le principe de l’Amour, elle parvient non seulement à être en équilibre avec elle-même, mais aussi avec l’autre qui fait partie de qui elle est sur le plan universel de sa conscience.

Cela dit, pour que la femme puisse vivre en harmonie avec l’homme, celui-ci doit aussi avoir intégré le principe de l’Amour ou avoir développé un très grand sens du respect d’autrui. Sinon, malgré toutes les intégrations qu’auraient faites la femme, cette dernière serait continuellement confrontée aux failles psychiques de son conjoint. Dans ce contexte, même si elle faisait une bonne gestion de son psychisme, elle serait continuellement mise sous tension par ce que son partenaire ne serait pas apte à voir en lui-même.

Au plaisir !

— Sandra Vimont, 4 octobre 2017



RETOUR EN HAUT DE LA PAGE