Sommeil et fibromyalgie


Bonjour Sandra,

J'espère que vous passez un bel été! Je suis en train de lire votre livre, que j'aime beaucoup car il est écrit d'une façon qui le rend plus accessible que la Genèse Du Réel, de Bernard de Montréal. J'ai l'impression que votre livre est plus clair et va plus loin également. J'ai bien aimé la vidéo que vous avez faite avec Denis Guy au sujet de votre livre également.

J'ai une question concernant le sommeil.

Depuis plusieurs années maintenant, j'ai de la difficulté à tomber dans le sommeil comme avant. Il arrive souvent un phénomène où le corps physique s'endort, mais la conscience reste éveillée. Lorsque cela se produit, je sens quelques fois la présence d'entités astrales qui me touchent, tentent de me sortir hors du lit ou bien j’entends des voix. Cela se produit exclusivement lors de la phase d'entrée dans le sommeil et je me sors rapidement de cet état, car entendre ces voix est un peu inconfortable!

Éventuellement, bien sûr, je finis par m'endormir, mais voilà, qu'est-ce que cela signifie? Est-ce que je dois explorer le phénomène d'avantage, interagir avec ces entités? Je peux les combattre sans peur, mais elles reviennent éventuellement une autre nuit. Le "voyage astral" ne m'intéresse pas vraiment, l'astral étant illusoire, mais je me demande, est-ce un passage obligé? Une porte à franchir avant d'aller plus loin? Aussi, que sont ces "ombres" qui semblent se nourrir de la peur et du désespoir des gens?

J'ai une autre question cette fois-ci concernant ma belle-mère atteinte de fibromyalgie. Cette maladie semble avoir été déclenchée par une surcharge émotionnelle dans une relation précédente qui fût très difficile pour elle. On dirait que le corps astral d'une personne atteinte de fibro est très "à fleur de peau". Est-ce qu'il y a une façon de guérir de cette maladie, donc de rééquilibrer les corps subtils?

Merci beaucoup pour votre travail, Sandra. Je vous souhaite de passez une agréable journée!

Rémi (Québec)



Bonjour,

La phase d’entrée dans le sommeil est particulière, car elle favorise l’accès conscient de l'ego à différentes réalités de vie dans différents plans. Ainsi, l'individu peut prendre conscience de certaines choses dans le plan astral, mais aussi parfois dans le plan mental, surmental ou supramental. L’accès à ces réalités est régi par les énergies prépersonnelles de l’ego (son esprit et son Esprit universel) pour permettre différentes prises de conscience. Parfois, ces accès informent la personne sur le fonctionnement d’un plan ou sur une situation qui est à étudier. D’autre fois, ces accès lui offrent la vision de son devenir afin que son ego devienne de plus en plus apte à savoir où il s’en va, et donc de plus en plus apte à rejeter ce qui ne correspond pas au réel de qui il est.

Ce type de phénomène n’est pas à rechercher ni à rejeter ; c’est plutôt à chacun de savoir si ces expériences sont utiles ou non. Le voyage dans le plan astral n’est pas un passage obligatoire, mais permet à l’ego d’explorer ce plan de conscience afin d’être plus scient, ou plus conscient, de son fonctionnement. Ceux qui auront à vivre ces expériences les vivront. À l’opposé, ceux qui n’en font pas l’expérience n’ont pas à les rechercher. Enfin, ceux qui vivent ces situations comme étant des intrusions doivent, quant à eux, entrer dans un rapport de force avec leur esprit pour faire cesser le manège qui se joue. La mesure de l’ego, c’est son ressenti : ressent-t-il un malaise ou une tension dans l’expérience ? Si oui, il a tout intérêt à utiliser l’énergie de la colère pour entrer en lutte avec ce qui ne lui convient pas. L’intensité de son malaise ou de sa tension est équivalente à l’intensité de la colère de son esprit qu’il doit intégrer en lui. Il ne doit pas être oublié que toutes les expériences qui sont vécues sont créées par l’esprit pour ultimement permettre une expansion de conscience dans l'ego.

Les « ombres » dont vous parlez font partie des êtres qui se nourrissent de l’énergie prépersonnelle diffractée. Elles incluent des entités astrales qui se nourrissent de l’énergie diffractée de l’esprit, mais aussi des êtres surmentaux (provenant du plan surmental) qui absorbent l’énergie diffractée de l’Esprit universel. Ces êtres ou entités sont encore essentiels dans le schéma psychique humain, malgré leur fonction anti-lumière, et malgré qu’ils soient les représentants manifestés du mensonge cosmique sur la Terre. Plus précisément, ils sont essentiels pour chaque ego qui ne parvient pas à intégrer sa propre lumière prépersonnelle. Si les êtres « ombrageux » étaient soudainement éliminés de notre système solaire, les humains ne pouvant pas supporter l'entièreté de leur lumière prépersonnelle entreraient dans un état de folie et verraient leur système nerveux griller. Brièvement, ces « ombres » sont temporairement utiles, le temps que chacun devienne apte à intégrer sa propre lumière. À ce temps, ces êtres qui font partie du mouvement des forces descendantes disparaîtront, car ils ne seront plus requis pour absorber l’énergie qui était inutilisable par les egos.

Votre question sur la fibromyalgie est intéressante. Les personnes qui sont touchées par les symptômes de la fibromyalgie ont des corps qui sont plus sensibles que la population en général, et réagissent plus fortement à l’intégration de certaines énergies prépersonnelles dans leurs cellules. Concrètement, cela signifie qu’elles sont en train de transmuter leurs cellules pour que ces dernières deviennent de plus en plus aptes à contenir des énergies de plus haute vibration. Les inconforts, troubles et douleurs que vivent ces personnes font partie du processus qui oblige ces dernières à changer leurs habitudes de vie pour que ces énergies pénètrent mieux leurs différents systèmes. Entre autres, un mode de vie plus lent leur permettra de supporter les fortes énergies qui entrent dans leur système nerveux. Une alimentation à teneur alcaline permettra à leurs cellules de s’adapter à leur niveau de conscience croissant. Brièvement, il doit être compris que le corps doit toujours rester en équilibre par rapport au niveau de la conscience, et c’est à chacun d’agir comme il le peut pour y parvenir. L’objectif de la personne atteinte de fibromyalgie doit certainement être le bien-être, mais qu’elle guérisse ou non, l’important est qu’elle comprenne que ce qu’elle vit fait partie de la transmutation de ses corps pour que sa conscience puisse continuer à prendre de l’expansion.

Au plaisir Rémi et passez une agréable journée,

— Sandra Vimont, 18 août 2018



RETOUR EN HAUT DE LA PAGE