L'arrogance de l'ego qui se dit "supramental"


Bonjour Sandra,

Je me pose une question concernant le supramental.

Comment cela se fait qu’une personne qui se dit supramentale n’arrive plus à mettre en doute sa parole et sa façon de voir les choses. Car pour lui, les réponses qu'il a, etc… ne lui permet plus de douter sur ce qu'il pense et sur ce qu'il fait. Pour lui, c’est juste de parler et de faire ce qu'il fait. Et il y a une impossibilité de dialoguer avec lui... car pour lui, ses réponses sont exactes. J’ai sensation qu’il prend l’ascendant sur moi, car j’ai une sensation que ses paroles sont justes. Je ne peux pas exprimer mon ressenti, sans que la personne en face de moi me fasse une théorie sur un point de vue psychologique de ma personnalité, ego, etc… Je trouve cela très difficile d’avoir un dialogue construit.

Si j’ai compris le supramental, nous dialoguons directement avec le double, mais avec la connexion avec le coeur en même temps. Et nous ne pouvons plus douter de nos paroles et de nos actions. Car si on doute, on diffracte l’information et cela créer une émotion. Comment savoir alors que nos paroles son justes et que ce n’est pas encore une fois un jeu de l’ego qui se crée. Je sais que l’ego a un rôle important dans le processus de fusion. Mais comment savoir que nous somme véritablement dans le supramental et non dans un jeu que l’ego a créé.

Merci pour ton éclairage.

Julien (France)



Bonjour Julien,

À l’ère actuelle, une personne qui se dit « supramentale » a plus souvent qu’autrement une conscience « surmentale », ce qui veut dire que l’esprit de la personne a fusionné, ou a créé une unité de conscience, avec son ego. Lorsque cela arrive, la personne entre dans l’énergie intelligente de son esprit, ce qui lui donne une autorité de conscience individuée. Souvent, cela l’amène à avoir une certitude face à son contact télépathique avec son esprit, sans réaliser que l’intégration d’un troisième principe est nécessaire pour qu’il n’y ait plus de mensonge apposé sur sa conscience. Vu d’un autre œil, elle diffracte encore une partie de son rayon ou de son énergie prépersonnelle, soit la partie qui provient du plan supramental. L’intégration supramentale est celle qui permet à un ego de ne pas imposer son savoir sur autrui, de comprendre l’autre, de respecter le temps de chacun, de savoir que toute réponse peut provenir d’autrui, de rechercher les échanges d’égal à égal, d’ajuster son discours et sa vibration pour ne pas manquer de respect face à l’autre, etc.

Le constat que l’ego surmental ne doute pas est lié à l’intégration de l’énergie de son esprit. Toutefois, s’il avait l’ouverture et l’humilité de se remettre en question face à l’autre, il réaliserait qu’il croit encore des pensées qui le lie à un voile qui dissimule la réalité de l’autre. L’absence de doute ne doit jamais devenir une forme de fermeture face à ses semblables. C’est ce piège, lié à la non intégration du principe de l’Amour, qui donne parfois à l’ego surmental des airs condescendants ou arrogants, ou alors qui l’amène à exprimer une parole intelligente face à lui-même, mais pervertie par un voile très occulte face à la réalité de l’autre. Dans ce contexte, l’ego croit être ce qu’il n’est pas encore, et il maintient l’illusion d’une victoire qu’il impose à son entourage avec fermeture ; il impose son réel aux autres. Cela fait partie des mécanismes psychologiques de nombreux egos qui n’ont pas encore intégré le principe de l’Amour, et qui devront traverser leur mur de leurs souffrances pour intégrer cette énergie universelle. Ces souffrances sont inévitablement liées aux mémoires de déchirure qui s’est produite lorsque leur conscience est passée du plan supramental au plan surmental, avant l’incarnation matérielle de leur ego.

Si vous avec de la difficulté à avoir un dialogue constructif avec la personne dont vous faites mention dans votre message, que vous ressentez des tensions dans la communication ou que vous vous sentez continuellement piégés ou mis en boîte par elle, cela est le résultat d’un manque d’intégration du principe de l’Amour en elle.

Une personne qui a intégré l’énergie du plan supramental est en dialogue avec son esprit et avec son Esprit universel. Cela implique qu’elle a intégré le principe de la Volonté de la forme, le principe de l’Intelligence de l’esprit et le principe de l’Amour de l’Esprit universel. Cet agencement tri-unitaire est ce qui fait en sorte qu’un équilibre réel est présent dans l’ego qui parvient à toujours filtrer les communications… non seulement à travers son mental, mais aussi à travers son cœur. Il a alors une volonté de parole et d’action unifiées, intelligente et créative.

Avec le temps, le doute doit donc être remplacé… non pas par des croyances supramentales ou de la fermeture, mais par un savoir intégral face à la réalité de qui est l’autre. Il est souhaitable de rester humble et ouvert face à autrui, le temps que cette énergie universelle s’intègre dans l’ego. Sinon, il y a grand risque de cristallisation des énergies non intégrées. Ne pas vivre de doute ne doit pas devenir une attitude psychologique, mais doit être le résultat de l’intégration d’un savoir intérieur. Jusqu’à ce que l’ego intègre le principe de l’Amour, l’ego a intérêt à dialoguer avec les êtres dans l'Invisible qui génèrent les pensées de doute pour exiger des réponses plus claires, et il a aussi intérêt à dénoncer toute pensée qui réduit l’autre. Immanquablement, toute pensée qui fait en sorte que l’ego se sent plus grand ou plus intelligent que l’autre est le résultat de sa propre énergie prépersonnelle diffractée. Il ne voit pas et ne sait pas qu’il a besoin d’ouverture face au réel de l’autre pour intégrer son énergie universelle.

Enfin, une pensée de doute n’est pas un problème comme tel ; c’est plutôt ce que l’ego fait avec qui importe. Ce n’est jamais la pensée qui est le problème, mais plutôt la difficulté de l'ego à la gérer avec Volonté, Intelligence identitaire et Amour envers l’autre. C’est important de ne jamais croire les pensées, mais de les filtrer avec Intelligence et Amour, avec le mental et cœur à la fois. Dès que l'ego ressent une tension dans son coeur, il doit savoir qu'il y a une manipulation ou un mensonge à dévoiler.

Au plaisir !

— Sandra Vimont, 22 janvier 2019