La responsabilité de chaque conjoint vis-à-vis de l'autre


Bonjour Sandra Vimont,

Je te remercie pour le vital travail que tu fais. Je viens par le présent demander ta lumière sur un sujet important. Il s'agit de la responsabilité de chaque conjoint vis à vis de l'autre dans la vie du couple karmique.

Merci Sandra, à bientôt!

Maxime (Burkina Faso)



Bonjour Maxime,

Dans le contexte du couple karmique, la responsabilité de chaque conjoint vis-à-vis de l’autre se situe dans sa Volonté de respecter l’autre le plus possible. Ce respect sous-entend l’honnêteté envers soi-même et envers l’autre, une capacité d’écoute, une volonté de comprendre l’autre, une disposition à se remettre en question, de l’ouverture et une capacité à se projeter « dans les bottines de l’autre ». Pour dire les choses simplement, le simple bon sens doit primer pour que la relation soit saine et authentique. Sans ces assises, le couple est déjà fondamentalement éteint ou mort, même s’il est existe dans la forme.

Si le couple karmique se vit entre deux individus qui sont dans une démarche d’expansion de conscience, nous serions obligés d’ajouter que chacun doit parvenir à intégrer la réalité que la pensée vient d’ailleurs que de son ego, ce qui permet à chacun de faire le tri de ses pensées. Ce faisant, les deux egos peuvent travailler à fermer la porte aux interférences astrales ou surmentales qui voudraient perturber leur psychisme et aussi la relation. Les deux personnes peuvent donc travailler ensemble contre les interférences qui voudraient venir semer le trouble entre eux. Pour y parvenir, chaque ego doit faire attention pour ne pas croire ses pensées, mais plutôt de développer le discernement nécessaire pour savoir ce qui doit être rejeté et ce qui doit être actualisé. Il y a donc un apprentissage à faire : censurer les pensées qui ne permettent pas à l’énergie de l’Intelligence et de l’Amour de circuler de manière fluide dans le couple.

Dans le cas d’un couple karmique qui n’est pas dans une démarche d’expansion de conscience, la responsabilité de chaque ego est principalement encadrée par des valeurs personnelles ou par les normes de la société, qu’elles soient judiciaires ou religieuses. Ce sont ces valeurs ou lois qui vont aider l’ego à se censurer face à tout comportement aberrant face à l’autre. Et s’il y a un abus grave de la part d’un ego, les instances judiciaires sont là pour encadrer et gérer la situation. Il va sans dire que le système de la justice est dirigé par des êtres humains qui peuvent aussi être manipulés par leurs pensées, d’où des erreurs ou aberrations possibles. Inévitablement, le couple planétaire, ainsi que chaque ego qui ne parvient pas à supporter le réel de qui il est (son énergie prépersonnelle), est soumis à la loi des possibles, ce qui est mis en œuvre via la programmation d’âme de chacun. Cette loi des possibles est ce qui ouvre la porte à des comportements aberrants (comportements où il y a diffraction) chez l’ego.

Enfin, tant que l’ego n’est pas entier ou intégral dans sa conscience, il est susceptible d’être victime des forces descendantes qui tenteront de manipuler son mental. N’étant pas conscient de cette réalité, l’ego transgresse continuellement les lois cosmiques face à la réalité de qui est l’autre. Cosmiquement parlant, cet ego n’est pas coupable de subir de la domination occulte dans son mental, car il n’en est pas conscient… mais légalement parlant (ou planétairement parlant), il est responsable de la conséquence de ses paroles et de ses gestes. C’est à chaque ego d’avoir la Volonté de se sortir du joug des forces mensongères pour mettre de l’ordre dans son psychisme et dans sa vie.

Lorsque l’ego intégrera l’entièreté de sa lumière prépersonnelle, il ne se fera plus piéger dans son psychisme et ne sera plus porté à croire et à actualiser des pensées mensongères. Il sera alors apte à vivre une relation de couple parfaitement alignée avec sa fluidité de vie multidimensionnelle.

Au plaisir !

— Sandra Vimont, 14 août 2019