De la croyance à la polarité

Karma
Bonjour Sandra,

J’ai appris que le temps presse, car bientôt la matrice sera renforcée et très difficile de sortir, surtout que depuis 1969, seulement 10 personnes ont pu sortir ! D'ailleurs s'il n'y a qu’entre 2018 et quelques dizaines d’années de plus pour pouvoir sortir, et que cela représente la seule opportunité, ce n’est pas très juste pour ceux qui ne sont pas incarnés durant cette période. Ils seraient tous perdus ? Il y aurait aussi un reset tous les 1000 ans.

Aussi, qu’il faut fuir la fausse lumière au moment de la décorporation et déjouer les manipulations des gardiens du seuil, qu'il faut s entraîner à mourir en acquérant des réflexes atomiques via le rêve lucide, que c'est très difficile de sortir mais pas impossible. Vous ne semblez pas alarmiste, expliquez qu’avoir l impression de perdre son temps est une illusion, et que chacun vivra cela quand le moment sera venu comme si ça finirait forcément par arriver. Le souci c'est qu’apparemment, à chaque nouvelle incarnation, on oublie ce qu’on a compris et si, en même temps, ils ne font que renforcer la matrice et nous fragmenter un peu plus, nous coller des mémoires qui ne sont pas à nous, quelles sont nos chances ?

Concernant les deux humanités mélangées : avec âme individuelle et collective, vous confirmez ? Qu'est-ce que cela implique si un individu avec une âme individuelle est en couple avec un individu qui a une âme collective ?

Concernant les rêves, je ne crois pas avoir vu d’articles en parler. Confirmez-vous qu'ils nous manipulent et projettent des images sur notre écran mental pour générer des émotions et s’en nourrir et nous implanter la nuit ? Que nous sommes surveillés et maintenus en basses vibrations si on sort un peu du lot (rayons, etc.) ?

J’ai vu que vous proposez des activités de soins énergétiques, Reiki (qui je croyais était une invention jésuite qui utilisait l’énergie des morts) et tarot. N’est-ce pas de l’astral ? Est ce que les bienfaits de ces soins ne seront pas à payer tôt ou tard ?

Enfin, auriez-vous des conseils pour des cas de somnambulisme et terreur nocturne qui serait apparemment des cas de possession ?

Pardonnez ma confusion, mais je suis vraiment embrouillée et j ai l’impression de perdre pied avec toutes ces informations... Désolée de la quantité de questions. Ça part dans tous les sens, comme dans ma tête qui est toute chamboulée...

Merci de m’avoir lu et en espérant avoir une réponse, même partielle ou très résumée, car je me doute que vous êtes très occupée.

Coralie



Bonjour Coralie,

Je vous sens très alarmée et préoccupée, car vous ne parvenez pas encore à faire le tri entre ce qui est réel ou non. Vous avez besoin de croire en quelque chose, plutôt que de savoir intérieurement. Vous passez d’un système de croyance à un autre, sans réaliser que cela ne vous mènera pas au Savoir, ni à votre conscience multidimensionnelle. Certes, les réponses ne sont pas à l’extérieur de vous, mais bien à l’intérieur. Si une information polarise votre conscience ou vous embrouille la tête, c’est à vous d’aller intérieurement pour réellement Savoir… c’est à vous de sortir l’épine qui vous crée des tensions.

Je vais répondre brièvement à vos questions, mais sans m’attarder, car je sens que le point principal pour vous, c’est de cesser de croire et de commencer à vous écouter intérieurement, car c’est là que se trouve votre contact avec votre esprit, avec l’Esprit universel…

Vous parlez de matrice renforcée. En effet, le rayonnement solaire (ou supramental) s’accroit, et les egos qui ne parviennent pas à en supporter la lumière croissante diffractent cette lumière supplémentaire. Il y a donc davantage d’énergie qui est diffractée, et plus d’êtres descendants pour s’y nourrir. Sachant cela, c’est à vous de vous occuper de votre propre conscience. Dix personnes qui sont sorties de la matrice… c’est un chiffre qui vient des alchimistes. Que vous dit ce chiffre, intérieurement ? Avez-vous besoin d’y croire et d’y voir une limitation pour vous ? Et que veut dire sortir de la matrice, pour vous ? Si c’est de devenir immortel en conscience, c’est-à-dire d’avoir un double sur le plan surmental, je peux vous assurer qu’il y a déjà plusieurs centaines de personnes qui y sont parvenues. Si c’est de devenir éternel sur le plan supramental, j’en conviens que c’est plus limité. Mais c’est à vous de vous positionner par rapport à ce que vous savez de vous intérieurement. Où voulez-vous aller ? Que voulez-vous vivre ? Vous avez un travail de définition à faire sur vous-même pour habiter votre identité et avancer dans votre conscience.

Vous abordez ensuite le sujet des gardiens du seuil. Ces gardiens, ce sont les êtres descendants sur le plan surmental – ceux qui séparent le plan surmental du plan supramental. Pour se rendre sur le plan supramental, il est nécessaire de cesser de diffracter nos énergies prépersonnelles, de cesser de diffracter notre principe d’Intelligence (lié à l’esprit) et le principe universel d’Amour (lié à l’Esprit universel). Ce faisant, vous récupérez vos énergies prépersonnelles et construisez les corps nécessaires pour habiter les plans de conscience supérieurs. Lorsque vous habitez vos corps supérieurs, vous avez le véhicule nécessaire pour ne plus être interféré par les forces descendantes, par les gardiens du seuil. Ces gardiens testent l’ego, à savoir s’il existe encore des failles dans sa psyché. S’il y a plus de faille, il n’y a aucune limite de déplacement de vos véhicules supérieurs, et vous accédez aux plans de conscience morontiels (surmental et supramental). Vous n’avez donc personne à déjouer autre que vous-même, c’est-à-dire que vous devez colmater vos propres failles psychiques. L’ego peut seulement accéder aux plans sur lesquels il a un corps pour s’y véhiculer (on parle ici du double éthérique et du Corps supramental, ou Couple cosmique). Sans le véhicule, pas d’accès. La conscience ne peut se déplacer sans un corps qui correspond à la vibration du plan de conscience sur lequel il se trouve.

Vous parlez d’humanités mélangées, avec âme individuelle et collective. Je ne connais pas d’être humain avec une âme collective sur le plan de son ego, mais oui je connais des humains qui diffractent leurs énergies prépersonnelles et qui n’habitent pas l’énergie de leur esprit. Alors oui, en ce sens, leur identité se définit en fonction des mouvements d’énergies astrales collectives. Un ego qui a fusionné avec son esprit peut être en couple avec une personne qui n’a pas fait sa fusion, si harmonie il y a. Parfois, le fossé vibratoire peut être grand, mais c’est le principe de l’Amour qui vient faire toute la différence, à savoir si respect il y a entre les deux partenaires. Souvent, un ego avec beaucoup d’esprit (principe de l’Intelligence) va dominer occultement l’ego qui est plus loin de son esprit mais plus près des énergies de l’Esprit universel (principe de l’Amour). Alors c’est à chacun de bien se regarder aller…

Du côté des rêves, vous parlez probablement des images que capte l’ego via son corps astral, sur le plan astral de sa conscience. Toutes ces formes ou images résultent de la descente de l’énergie prépersonnelle et qui : soit circule bien sans embûche, ou est interférée par un blocage, une mémoire, un karma. En fonction de la fluidité ou non de l’énergie de votre corps astral, ces images seront différentes. Si vous n’êtes pas capable de supporter vos énergies prépersonnelles durant le jour, ne vous attendez pas à ce que votre corps astral soit impeccable la nuit. Toute forme de manipulation astrale doit vous ramener à vous, pour parvenir à éliminer le blocage d’énergie qui vous assaille. Enfin, il est important de cesser de polariser la réalité dans l’Invisible ; cela ne vous sert pas et vous maintient dans la peur et dans la subjectivité.

Du côté des soins énergétiques, je ne pratique pas le Reiki et je ne l’ai jamais pratiqué. Toutefois, je respecte ceux qui le pratiquent avec de bonnes intentions envers autrui ; il y a des gens à qui cela fait beaucoup de bien. Oui, je pratique et enseigne le Tarot psychique en tant qu’outil de communication avec l’esprit. Je pratique et enseigne aussi les soins énergétiques comme façon de libérer les corps subtils de différents blocages ; une façon d’aimer autrui par l’entraide, et aussi très favorable pour développer son contact et son ressenti avec le subtil. J’aime bien votre phrase « n’est-ce pas de l’astral ? ». Il n’y a pas de problème avec le corps astral, autre que sa pollution par toute la polarité qui s’y trouve. Un corps astral sain est celui qui permet à la libre circulation de l’énergie, du plan supramental jusqu’au plan matériel et même atomique. C’est assez particulier de constater cette polarité, ou même démonisation, du corps astral. C’est un grand piège. Sans ce corps, vous ne pourriez pas habiter la Terre. Ce corps est nécessaire ; il suffit de le rendre fluide, sans interférences des forces descendantes. Quand on dit qu’une personne est « astralisée », cela signifie qu’une ou plusieurs entités astrales viennent interférer dans l’énergie prépersonnelle de son ego au niveau de son corps astral. L’individu ne parvient donc pas à supporter le réel de qui il est. L’entité astrale fait donc son travail et utilise des formes mensongères, dont l’ego va s’approprier, pour compenser l’incapacité de l’ego à réellement s’habiter. Lorsque l’ego parviendra à intégrer son énergie prépersonnelle, l’entité ne pourra plus entrer par la faille psychique en lui. Mais pour commencer le travail, il faut arrêter de polariser…

Enfin, dans les cas de somnambulisme, nous pouvons effectivement parler d’un phénomène de possession par une entité extérieure à l’ego. Dans le cas de terreurs nocturnes, il s’agit très souvent de visions d’êtres démoniaques, sataniques ou extraterrestres qui habitent le plan surmental et qui se révèlent soudainement à l’ego. Si une recommandation pourrait être faite, ça serait à l’ego de dénoncer toute prise de pouvoir sur lui par des êtres dans l’Invisible. Ensuite, ça serait de faire une étude psychique pour comprendre d’où proviennent ces êtres : proviennent-ils de son propre psychisme, c’est-à-dire du résultat de sa propre incapacité à supporter sa lumière prépersonnelle ? Une hypersensibilité de l’ego lié à une grande souffrance qui émerge est souvent le point de départ des terreurs nocturnes. Cette souffrance est liée à la déchirure originelle de l’ego qui fait surface, et qui est le résultat de la diffraction du principe de l’Amour en lui – d’où un sentiment profond de rejet et d’abandon qui se dévoile. S’il fuit cette réalité, il nourrit les êtres descendants car il ne parvient pas à supporter l’intégralité de sa lumière. Il devient donc important pour l’ego de se permettre de traverser cette souffrance, à son rythme, sans la fuir, pour cesser de diffracter son énergie prépersonnelle qui devient la nourriture de ces êtres descendants.

En espérant avoir pu vous apaiser et vous ramener à votre réel, à votre ressenti,

Au plaisir,



— Sandra Vimont, 23 novembre 2019