L’éveil de la Kundalini

Kundalini
Bonjour Sandra,

Je me permets de te contacter car j'ai plusieurs questions à te poser. Merci pour le temps que tu m’accorderas, cela me sera d'une aide précieuse.

Je vie depuis un an des monté de Kundalini et cela m'a emmenée à un éveil de conscience.

Quand je suis en éveil total de Kundalini, suis-je en contact avec mon double ? Car je sens une énergie de paix qui passe à travers mon chakra coronal. Certaines personnes affirment que la Kundalini est involutive et fait partie de l'initiation lunaire. J'aimerais avoir ton avis sur cela, merci. Car dans mon ressenti, je suis dans le juste, mais du coup je doute !

Je ressens également depuis un certain temps le besoin de séduire, d'attirer le regard des hommes, de laisser ma féminité s'épanouir, cela me donne de la force. Est-ce une entité ou moi qui ressent cela ? Est-ce que je dois me défaire de ces envies ?

Merci pour ton temps et bonne journée à toi :)

Cordialement,
Audrey



Bonjour Audrey,

L’éveil de la Kundalini, c’est l’éveil de l’activité du feu yin du corps – ce même feu qui construit les différents corps (physique et subtils). C’est le feu qui crée la forme qui contient la conscience de l’ego, de l’esprit et de l’Esprit universel. Ce feu est primordial, car c’est lui qui, ultimement, permet à la conscience de faire l’expérience de la forme – ce qui est nécessaire pour avoir une mesure de son Savoir. Lorsque la Kundalini s’active chez une personne, ses corps changent et s’adaptent de manière à pouvoir supporter un plus grand feu, c’est-à-dire qu’ils peuvent alors aller chercher une plus grande contenance énergétique. De plus, l’éveil et la circulation de l’énergie de la Kundalini permet de libérer de nombreux blocages dans ses différents corps.

En effet, il n’est pas rare que l’éveil de l’énergie de la Kundalini mène à un éveil de conscience. Chez certaines personnes, le feu yin s’éveille avant l’éveil du feu de l’esprit. Chez d’autres, c’est l’inverse. Ce qui est important à comprendre, c’est que toute personne qui s’éveille en conscience fera tôt ou tard l’expérience de l’éveil du feu de la Kundalini – qui sert à faire correspondre l’énergie du corps physique et des corps subtils à l’énergie de la conscience qui s’éveille dans l’ego. Ultimement, lors de l’intégration du principe de l’Amour et de la fusion avec l’Esprit universel, ce feu devient primordial pour permettre aux cellules de supporter la vibration du plan supramental en elles. Toutefois, la nuance importante à comprendre, c’est que l’éveil du feu de la Kundalini ne correspond pas à la création du double éthérique. La création du double est toutefois facilitée lorsque l’ego accède aux énergies subtiles des plans supérieurs de sa conscience, car le corps devient plus apte à recevoir ses énergies prépersonnelles.

L’énergie de paix ressentie dans votre chakra coronal correspond à l’énergie du plan supramental. Toutefois, ce ressenti ne signifie pas que vous avez le corps subtil pour accéder au plan supramental. Il peut donc être dit que l’énergie de ce plan de conscience accède plus facilement à votre ego – une pénétration d’énergie qui se fait graduellement en vous.

Cela me réjouit de voir que vous êtes bien en phase avec votre ressenti ; oui vous êtes dans le juste. L’énergie de la Kundalini correspond à l’aspect yin ou féminin du réel, tout comme la Terre et l’énergie lunaire. N’oublions pas que c’est l’énergie lunaire qui régit les marées, les cycles menstruels de la femme, etc. Alors vu sous cet angle, nous pouvons statuer que l’énergie de la Kundalini est lunaire. En comparaison, l’énergie de la conscience est dite solaire, masculine ou yang. Certaines personnes interprètent que ce qui est lunaire comme étant involutif, mais c’est un raccourci un peu rapide, car cela correspondrait à renier l’essence même du principe féminin, de l’âme et de l’importance du mémoriel (mémoire cellulaire, mémoire vitale, mémoire astrale, mémoire mentale, mémoire surmentale et mémoire solaire). Incontestablement, le mémoriel est ce qui permet à la conscience d’avoir une mesure d’elle-même sur tous les plans de conscience manifestés. Renier l’aspect féminin ou lunaire du réel fait partie de l’extension du mensonge cosmique sur la Terre, c’est-à-dire des restes bien occultés et liés au dénigrement du principe féminin et de la femme. La Lune et le Soleil sont comme le yin et le yang, et doivent un jour s’unir en symbiose, d’où l’union du féminin et du masculin sur le plan supramental. Le mensonge va loin, nous ne sommes pas encore sortis du bois, n’est-ce pas…

Le besoin d’épanouissement du principe féminin en vous est parfaitement sain et normal, dans la mesure qu’il ne correspond pas à un besoin de combler un vide psychique ou de générer des envies chez les hommes via une séduction mal placée (séduction qui devient alors vampirique, dans le sens que la femme agit de manière à générer un retour d’énergie plus grand vers elle). Le besoin d’être féminine, d’être belle, d’être vraie et authentique est toutefois parfait. Votre mesure, c’est l’absence de jeux de manipulation… vous projetez alors un rayonnement vers l’extérieur : votre aura devient alors comme un soleil.

Au plaisir !

— Sandra Vimont, 24 novembre 2019