Centricité et identité de l'ego

dieu
Bonjour Sandra,

Qu’est-ce qui définit un être centrique, un être qui a de l’identité? J’aimerais ton avis sur cette question.

C’est tellement dur... ma façon d’être réelle ne convient pas à mes enfants... comment être réelle sans blesser, déranger...

Jacinthe



Bonjour Jacinthe,

Un être centrique est un individu qui parvient à se positionner au centre de ses trois piliers de conscience principaux, c’est-à-dire en équilibre parfait entre le positionnement de son esprit (son Intelligence), de son Esprit universel (l’Amour pour l’autre) et de la Source (la Volonté de son Intelligence, de son Amour et la Vulnérabilité inhérente au chemin à suivre pour intégrer son plan de vie, d’où une forme d’acceptation du chemin à arpenter).

Par exemple, tu es centrique si tu parviens à vivre dans l’Intelligence de ton esprit face à tes enfants (rapports de force intérieurs devant les oppositions, savoir que la pensée vient d’ailleurs, respect de ton identité, etc.), tout en respectant intégralement leur réalité (ne pas leur imposer ta vibration, ne pas faire des rapports de force qui aurait un prix à payer pour eux, etc.) et tout en sachant que ce que tu vis est parfait pour intégrer tes énergies prépersonnelles.

Cet équilibre doit se maintenir et s’actualiser à chaque moment, ce qui demande de nombreux ajustements en fonction de l’énergie qui descend en toi. Ainsi, si tu ressens de la colère lors d’un repas de famille, tu pourrais avoir à « reporter » cette dernière à plus tard, ce qui se fait par dialogue intérieur avec ton esprit : « On va s’en parler tantôt, ce n’est vraiment pas un bon temps… ». Ceci te permet de ne pas bousculer autrui par ton feu. Brièvement, personne ne doit payer de prix pour ton feu intérieur, car cela te sortirait de l’Amour et le respect de la vibration de l’autre. En ce sens, c’est très bon de côtoyer des gens qui ne sont pas dans la même démarche de conscience que soi : ça oblige à un très grand respect et une très grande conscience d'autrui. L'ego peut alors apprendre à s'intéresser à l'autre et à lui poser des questions, plutôt que de tenter de la convaincre ou de lui imposer sa vibration. Il est aussi très aidant de comprendre que tous les événements surviennent pour permettre une forme d’intégration d’énergie dans notre ego. Il reste alors à comprendre de quelle intégration il s’agit, tout en restant… centrique.

Enfin, un individu qui a de l’identité, c’est un ego qui est défini dans son énergie face à lui-même. Il est donc positionné dans l’aura ou dans la continuité de l’énergie de son esprit ; on pourrait dire qu’il a beaucoup d’esprit. Il respecte et place ses limites. À un niveau évolutif, on pourrait dire qu’il a créé son double éthérique. Toutefois, ce n’est pas parce qu’un ego a de l’identité qu’il a intégré l’Amour, ni qu'il est centrique… C’est une nuance importante à souligner.

Au plaisir !


— Sandra Vimont, 9 février 2020