La possession psychique par des entités

entendre des voix
Bonjour Sandra,

J’ai découvert il y a peu votre site et j’ai trouvé pas mal de pistes intéressantes dans vos réponses. Nous avons un fils qui lutte avec des voix dans sa tête depuis plus de 2 ans (beaucoup de cannabis en adolescence et trauma). Le diagnostic parait évident mais, vous devez le savoir, il y en a autant qu’il y a de cas.

Ses voix le « soumettent » et répondent à sa place quand elle se manifestent à lui. Elles lui polluent l’esprit et l’épuisent. Il est extrêmement conscient de la problématique, il a une très légère médication et, mis à part, cette souffrance subit par les voix, c’est un garçon adorable qui essaye d’avancer et de « gagner cette guerre » dans sa tête.

Nous l’accompagnons de notre amour, de notre écoute, de bien-être, de calme.

Quelles piste faut-il creuser ?

Si d’aventure vous trouviez un instant pour lire ce mail et apporter une piste…

En attendant, from Switzerland with love car l’Amour est l’énergie que nous savons le plus lui apporter.

Thierry



Bonjour Thierry,

Ce qui est évident, c'est qu'il y a une conscience derrière ces voix dans sa tête... et donc une ou plusieurs entités qui dérangent votre fils. Ces entités habitent le plan astral ou surmental et sont entrées dans son psychisme via une ouverture, une faille. Certaines failles deviennent actives via des traumatismes, et parfois la drogue est aussi un déclencheur. En effet, les failles peuvent être activées de plusieurs façons.

Ultimement, si cette situation dans sa globalité se produit, c'est qu'il y a une évolution psychique à aller chercher... Incontestablement, l'esprit de la personne est d'accord avec ce qui se passe : l'esprit utilise parfois ce type d'événement pour que l'ego parvienne à colmater sa faille. Cette faille peut être là depuis bien longtemps déjà, parfois depuis plusieurs vies. Celle-ci est souvent liée au besoin de l'ego à apprendre à ne plus être pénétrable dans son psychisme.

Comment colmater une telle faille ? Le rapport de force de l'ego doit devenir total... Dans ce cas, cela veut dire qu’il ne doit jamais laisser l'entité prendre le dessus sur lui, ni dans ses attitudes, ni dans sa parole. En outre, lorsqu'il vit des excès de tensions face au viol psychique qu'il subit dans sa tête, la colère qui est engendrée doit être utilisée pour exiger que les entités sortent de son psychisme. Cela peut être fait via la pensée (télépathique) vers les entités, ou alors via la parole audible, si cela ne vient pas perturber les individus dans son environnement. Par exemple, si la colère survient en étant dans un magasin, la contestation devra impérativement se faire par télépathie, dans sa tête. Il peut aussi demander à une entité pourquoi elle est là. Parfois une communication est possible, mais il est important de ne pas la croire, mais de rester dans son ressenti pour savoir si la réponse est réelle ou non. Il doit être su que ce travail doit être fait jusqu'à l'expulsion de l'entité... souvent pendant des mois ou des années. Pendant ce temps, il développera une force psychique non négligeable.

Une piste de solution parallèle à explorer sont les soins énergétiques, incluant les exorcismes. Dans mon expérience, il peut y avoir d'excellents résultats, c'est-à-dire l'expulsion des entités. Toutefois, si la personne n'a pas fait le chemin psychique nécessaire par rapport aux besoins de l'esprit, cela pourrait ne pas fonctionner. Ainsi, l'entité ne sortirait pas, ou alors, elle serait remplacée par une autre. En cas de difficultés, il est important que l'ego n'abandonne pas et qu'il continue le travail personnel pour enfin pouvoir, un jour, cesser de vivre ces interférences.

Je lui souhaite tout le meilleur.

Au plaisir,


— Sandra Vimont, 20 février 2020