Le macrocosme et le microcosme

L’Univers respire au rythme d’une danse continuelle d’inspiration et d’expiration. L’Homme prolonge ce mouvement respiratoire en vivant et se développant sur cette terre, régit par la cohérence cyclique des différents plans qui la compose.

L’espace semble infini ... du point de vue humain; le jeu de la création se pense en espace - temps pour permettre un décor conscient polarisé. D’involution et d’évolution.

Dans les plans supérieurs l’infini n’existe pas. En son sein l’infini est un programme actuellement en expansion, planifié par la respiration de l’univers. Il s’ouvre puis se referme, il s’étire puis se rétracte.

C’est une vibration invisible modélisée par une force intelligente et créatrice se projetant dans un jeu cosmique pré structuré.

L’univers se pense... Ainsi l’homme crée son décor planétaire par des pensées perçues individuellement et contribuant au champs collectif, lui même reflet des dimensions supérieures.

Observez votre corps.. si vous êtes une cellule qui œuvre pour une fonction précise comme les poumons...avez vous conscience de votre reliance à un système respiratoire plus large ? Une reliance au corps complet ? Une reliance à la terre...à l’univers ? à un ensemble bien plus vaste...?

Tout comme une cellule du corps vous n’êtes pas conscient de la vastitude dans laquelle toutes les autres dimensions s’imbriquent.

Si vous voulez entrer en contact direct avec l’âme de l’univers, communiquez avec vos cellules ... offrez leur votre conscience d’être leur univers.

L’évolution est en fait une respiration dans la phase inspire qui se reconnaît de plus en plus dans toute les formes et toutes les partis qui la compose.

La conscience de L’énergie d’amour est celle qui sous tend cet univers. D’autre univers sont regis par d’autres énergies créatrices...d’autres formes motrices inconcevable pour une réalité humaine.

Tout est donné pour l’expérience de l’inspire pour s’élargir.

S’élargir signifie entrer dans le monde qui va au delà des sens connus du monde physique.

La norme n’existe pas, tout est question de perception et d’équilibre. La perception crée le décor, l’état vibratoire génère la perception. Le décor est déjà écrit dans toutes les gammes de fréquences.

Les nouvelles projections dans la matière résultent d’une conscience pensante plus vaste. Elle change le decor terrestre et multidimensionnel à l’image de la Cause.



— Angélique