La vérité et l’infinité

Il n’y a pas de vérité – rien de ce que je vous dis n’est la vérité – c’est à vous de le savoir sans y croire – rien ni personne ne peut répondre pour vous, à votre place – pour savoir, il faut développer une écoute intérieure suffisante pour reconnaître la qualité vibratoire d’une information – Qu’est-ce qu’une qualité vibratoire ? C’est une perception intérieure de la qualité d’une information – c’est une sensation que vous avez déjà rencontré lorsque, à votre surprise, quelqu’un vous a dit quelque chose qui vous a parlé – plus que parlé – qui vous a éclairé tout à coup – et vous avez eu une sorte de soulagement en entendant la réponse : c’est ça – je n’arrivais pas à mettre un mot dessus, et en entendant l’information, je l’ai reconnue tout de suite – car une information, pour être vibrante, doit se manifester dans la matière – elle doit descendre par la parole – c’est pour cette raison que l’on est pas intelligent seul – il faut parler – il faut mettre en ordre cette parole – il s’agit de poser sur la table tout ce que l’on croit savoir et l’observer de la manière la plus neutre possible – pourquoi neutre ? parce que donner son avis est déjà une marque de la subjectivité de l’égo – l’égo n’est pas éveillé à lui-même lorsque sa personnalité le domine – il devient alors lié à une mémoire qui ressasse – un disque qui tourne en boucle dans ce qu’il connaît – l’égo ne peut alors pas inventer, ni créer – il peut simplement redire sans cesse ce qu’il connaît, en nous faisant croire que c’est nouveau – que c’est une vérité – et que tout le reste est un mensonge – ce qui est éclairé en nous, quelque soit le nom qu’on lui donne, doit pouvoir descendre dans la matière – par la parole – alors parlez – parlez sans vous perdre dans des explications – observez cette parole et remettez-la en ordre jusqu’à ce qu’elle prenne de la force et qu’elle vous parle réellement – il est bien question de réalité et non plus de vérité – la réalité se situe dans la parole qui se manifeste avec discernement intelligent et amour – dans une parole qui détruit les croyances et le doute – dans une parole qui pose l’acte d’existence – de votre existence réelle – L’être nouveau est celui dont la parole transmute le monde ancien – une parole qui pose un acte de rébellion contre les fausses identités dont s’habillait son égo – une parole qui éclaire – une parole qui n’a pas de religion, pas de spiritualité, aucune forme pour enfermer de nouveau l’égo – une parole libre qui déconstruit le mensonge pour donner à l’individu sa juste mesure de lui-même : L’infinité.

— Frank Godeau


RETOUR EN HAUT DE LA PAGE