L'autorité

• Depuis l’aube de l’humanité, l’Homme cherche à conquérir son autonomie primordiale face à lui-même et devant les évènements de sa vie. Ceci est indispensable si l’Homme veut recouvrer sa pleine conscience. Pour cela, il lui faut arracher sa pleine puissance en s’attelant à cette faculté qu’est l’autorité devant ce qui n’est pas réel.

• L’autorité de conscience est fondamentale pour que l’Homme sorte de l’emprise du système social et économique. Depuis des siècles, ce système enferme l’Homme dans un carcan idéologique qui le maintient dans des paramètres qui ne font pas partie de son individualité.

• L’Homme doit se débarrasser de sa personnalité pour accéder à sa personne. Sa personne, c’est l’être multidimensionnel qui forme son existence en tant qu’Homme, mais pas en tant qu’humain.

• Ce qui empêche l’Homme d’accéder à son autorité est la crainte. Cette crainte peut être liée à différentes puissances, la religion, des systèmes politiques, ou même l’inconnu en lui-même. La crainte prend place lorsque l’Homme manque d’autorité, car il est ainsi manipulé par la pensée. L’Homme doit s’élever au dessus de ses craintes en faisant une gestion intelligente de la pensée qui vient vers lui.

• L’Homme a été ensorcelé. L’Homme doit se donner l’autorité. Ni les églises, ni les idéologies, ni les groupements humains n’ont su donner à l’Homme le moyen de grandir en autorité.

• L’autorité n’est pas empreinte de domination envers les autres.

• L’autorité et la volonté vont ensemble. La volonté appartient à l’Homme qui est assis dans son autorité, et ce contexte de vie permet de l’Homme de graduellement faire cesser l’imposition du mensonge sur sa conscience.

• L’assise de l’Homme qu’est l’autorité requiert une capacité de l’ego de dénoncer ce qui le désinforme. Ceci demande une transmutation graduelle chez l’ego, et ceci prend un certain temps.

• Ce ne sont ni les êtres angéliques, ni les guides, ni les maîtres, qui peuvent donner l’autorité réelle à l’Homme en sa conscience.

• L’Homme ne doit pas être assujetti à aucune forme, quelle que soit la forme.

• L’autorité ne peut être donné à l’Homme par des éléments extérieurs qui basent leurs fondements sur la croyance, qui elle, n’à qu’un seul but, soit le maintien du mensonge cosmique sur l’humanité.

• L’Homme ne doit pas croire s’il ne veut pas être dominé. C’est l’Homme lui-même qui se donne l’autorité d’être réel en sa conscience.

• L’autorité réelle en l’Homme, c’est un aboutissement en sa conscience. Une conscientisation face au Monde qui l’entoure. Une pleine gestion de sa conscience.

• L’Homme doit être le gestionnaire de son mental en lien avec sa programmation planétaire. L’Homme a besoin d’être libre, et doit être libre en conscience. Son autorité a été bafouée à cause de sa propre ignorance des lois de la vie.

• L’Homme a été dévalorisé par rapport aux illusions de sa vie. L’Homme doit redéfinir sa vie selon de nouveaux paramètres évolutifs, dont l’intégration d’une nouvelle autorité de conscience. L’Homme doit être en autorité devant tout ce qui le désinforme en sa conscience.

• Une autorité de conscience est primordiale en l’Homme afin qu’il puisse un jour devenir son propre soleil.

— Laurent Hasard


RETOUR EN HAUT DE LA PAGE