Que signifie « avoir la vibration » ?

Avoir la vibration c'est l'installation d'une fréquence ondulatoire dans le cerveau, qui rend le cerveau un outil de télépathie avec les circuits universels, d'où l'intensité de la communication télépathique est proportionnelle à l'établissement du cerveau éthérique, c’est-à-dire à la fréquence neurotransmettrice du cerveau humain qui sert et devient un outil éthérique. Voilà ce que veut dire pour l'école de formation avoir la vibration.

Cela signifie qu’il faut pouvoir contenir ce qui est dit ici sur le site et dans la formation, au niveau vibratoire de la philosophie d'abord et pour un certains temps ensuite. Et avec la contenance de ce qui est dit, le cerveau est de plus en plus fusionné, autrement dit, le supramental descend vers le cerveau de l'homme et ce cerveau servira plus tard à la création du double éthérique.

Le supramental est l'outil nécessaire qui sert à créer un espace entre l'intellect et le double. Autant le double doit être créé, autant le supramental est un outil qui sert de structure, d'encadrement pour la conscience dans l'homme (et non pour son ego) dans un autre temps.

Donc avoir la vibration c'est de reconnaître qu'il doit y avoir un temps vide, qu'il doit y avoir un vide pour qu'une pénétration puisse se faire. Ceci est appelé l'avènement supramental dans le cerveau de l'homme qui pousse l'intellect à devenir un outil de seconde vitesse et c'est le double qui devient à la première place.

Ceci se vit plus ou moins lentement selon la capacité de l'ego à subir la mutation, qui durera des années, afin de devenir conscient que la vie vient vers lui, que la vie vient d'ailleurs. Et savoir ceci est bouleversant psychologiquement car l'homme de la Terre, celui qui est marqué, doit savoir qui il est.

La formation de cette école sert à placer la personne en vibration avec son propre cerveau et en résonance avec les circuits universels d'où le contact télépathique s'installera lentement, graduellement, progressivement.

Donc, la parole servira à faire vibrer une idée, une pensée, une énergie, provenant du plan mental de l'éther qui, reçu par l'homme, perçu par l'homme, entendu par l'homme, lui donnera ce que nous appelons le savoir, un savoir nouveau, neuf, à partir du monde mental de l'éther qui infusera ce que l'on peut appeler son supramental.

Ce savoir étant vibratoire et venant d'un monde réel n'a pas besoin d'être intellectualisé. Donc, l'homme doit en arriver par instruction, par patience, à coordonner parfaitement avec l'action éthérique, c'est-à-dire avec le champ d'activité que cette fréquence crée comme double présence, double pensée dans son mental humain, son intellect qui croit être capable de définir une vibration par une pensée humaine.

Et c'est ici que l'initiation commence, que la souffrance commence, et que l'ego psychologique a besoin de savoir qu'il doit devenir un survivant et qu'il doit apprendre à s'armer et à se battre contre l'astral qui le désinformera sans relâche.

L'ondulation de la fréquence mentale, la gravité de cette fréquence dans le cerveau de l'homme doit faire comprendre à son mental inférieur qu'au-delà de sa souffrance psychologique, ou spirituelle, ou autre, un rapport étroit, un lien, un contact est en train de s'installer dans son cerveau et cela, au-delà de l'apparence des formes subtilement utilisées par l'Ajusteur de pensée qui place son ego en échec devant l'inévitable.

Mais l'ego ne peut pas comprendre ceci, puisque son intellect ne peut pas lui parler, il ne peut que le faire penser et ces pensées sont astralisées. Donc l'ego a besoin d'être instruit, il a besoin de savoir, et il a besoin de développer sa conscience de manière vibratoire à la fréquence, c'est-à-dire à la résonance de l'Ajusteur de pensée, afin que l'homme commence à entrer en relation avec un lui-même qui ne lui ressemble pas mais avec une autre énergie qui deviendra lui-même avec le temps de la fusion.

Un jour vient où cette fréquence étant normalisée par le cerveau, l’homme conscient sait que cette infusion dans son cerveau qui part des plus hauts plans du cosmos, passant par son cerveau, commence maintenant à l'instruire.

Donc, le cerveau éthérique se développe de plus en plus, et l'homme devient de plus en plus vivant, et cette relation devient pour lui sa première vie, et ainsi faisant le double se crée et bientôt l'enveloppe charnelle ne sera plus nécessaire à l'esprit.

Cette double vie remplace sa première vie intellectuelle et ainsi, graduellement, l'homme crée son double lumineux. Mais en réalité cette enveloppe éthérique est créée à partir de l'esprit et de la conscience de l'homme qui est devenue énergie et cette énergie sert à l'homme de contact, de télépathie, de lumière et de beaucoup d'autres choses. De là l'expression de l'homme-lumière ou l'homme-esprit.

Donc avoir la vibration, avoir la fréquence ondulatoire neurologique d'un cerveau éthérique qui sert maintenant à la descente de l'esprit-lumière, de la source réelle de l'homme si nous pouvons le dire ainsi, devient utile dans le temps, car c'est à ce stade que nous parlons de mutant et de survivant et non plus de philosophie supramentale. La souffrance, la douleur est une monnaie d'échange, non pas parce que l'Ajusteur de pensée fait souffrir l'homme, mais bien parce que l'ego intellectuel est toujours trop présent.

Donc la condition de mutant, telle qu'enseignée dans cette école, invite le mutant à devenir son propre survivant sur tous les plans, dans un autre temps, une autre dimension, en relation avec les circuits neurologiques de son cerveau éthérique qui, tôt ou tard lorsque le temps sera venu, servira parfaitement à la descente d'une énergie télépathique qui l'instruira de tout ce qu'il doit savoir et qui fait partie de ce qu'il doit savoir, afin de lui permettre de traverser le pont, le départ, le changement d'enveloppe, vers une dimension que la plus haute spéculation ne pourrait définir.

Nous pouvons associer ici le pont où les synapses qui relient l'énergie du cerveau de plus en plus organisé, fusionné vers les circuits neurotransmetteurs, qui permettront pour la première fois d'établir dans la vie cellulaire de l'homme, une conscience absolue de lui-même, qui est ultimement nécessaire avant de quitter son enveloppe.

Et ce lui-même deviendra une énergie, deviendra un savoir qui lui permettra en temps et lieu de quitter son enveloppe charnelle sans retour, c'est-à-dire de quitter à jamais son premier habitat pour entrer en conscience libre, c'est-à-dire en esprit libéré de la forme matérielle vers une autre forme plus subtile que nous appelons la dimension éthérique et où déjà actuellement vivent certaines personnes au niveau de ce que nous pouvons appeler le double éthérique, ou le monde mental télépathique, et où ces hommes sont en relation directe avec le survivant et vivent déjà au-delà de l'astral, ce que nous appelons l'éther, c'est-à-dire où l'énergie est pure mais intelligencée par les expériences vécues de ces différents hommes qui forment les cités de l'éther, tout comme nous formons et donnons vie aux différents pays et villes de la Terre.

Ces êtres d'une autre dimension vivent une communication, une sensation, une liberté, une expression d'être, une réalité d'un autre temps, beaucoup plus satisfaisante et beaucoup plus réelle que l'impression, la gravité, la lourdeur que vit l'ego dans une enveloppe charnelle où sa conscience-lumière n'est pas élevée à ce que nous disons ici afin de permettre à l'esprit de la forme de pouvoir retourner à son origine.

De là, la différence entre le terme vibration que nous utilisons ici, qui démontre le chemin que l'homme doit parcourir pour en arriver finalement à passer d'un intellect rempli de connaissances accumulées vers une liberté réelle que seul l'esprit peut lui donner. Donc l'homme doit savoir des choses et cesser de chercher parce qu'il croit que ses recherches lui apporteront plus de connaissances et que ces connaissances le libéreront.

Cette explication est longue et doit être ainsi, car certains liront ces choses et ne comprendront rien, tandis que d'autres croiront comprendre. Voilà pourquoi il y a cette école de formation, car nous savons que rien ne peut se comprendre tant que l'expérience qui sert à comprendre afin d'intégrer n'est pas arrivée à son terme.

Donc avoir une conscience vibratoire c'est de réaliser graduellement, lentement, définitivement qu'il y a eu un arrêt entre l'esprit et l'ego. La polarité, la dualité proviennent de la scission entre l'intellect et le monde réel. Cette rupture a créé l'évolution ou l'involution, peu importe, mais l'une ou l'autre sont le résultat dans la cellule, de la maladie cosmique de l'ego, le mal de l'âme, le mal de vivre et la mort.

— Michel Dow


RETOUR EN HAUT DE LA PAGE