L’Homme nouveau

L'Homme nouveau mènera sa vie intelligemment, en ce sens qu’il aura la continuité mentale requise pour toujours en faire une gestion intelligente. Sa conscience, passée d'astralisée à vibratoire, sera intouchable ; il sera la parfaite incarnation de l'esprit dans la matière. Il aura su arracher sa volonté réelle en confrontant tout propos mensonger présenté à sa conscience via la pensée, d’où l’établissement de son identité propre sur les plans invisibles. Il n’aura plus peur de la mort et sera apte à faire face à toutes les oppositions de la vie, car son regard sera toujours porté sur l’étude de lui-même en lien avec ce qu’on lui présente dans son mental.

Sans illusions, il n'aura plus besoin de se référer à la masse sociale pour se donner une stature de vie ; la masse sociale sera pour lui comme un paysage à étudier, mais jamais il n'y posera ses bagages. Sa demeure sera intérieure, c’est-à-dire à l’intérieur de sa conscience individualisée. Son ego, alimenté de l’intelligence de son esprit, sera le pilote assis aux commandes, dans le cockpit. De planétaire, sa conscience deviendra multidimensionnelle, car il aura un contact télépathique avec son esprit, son double cosmique. Ce contact deviendra une interface naturelle qui lui permettra d’être éclairé au travers ce qu’il vit. Son étude de lui-même jumelée à sa sensibilité et au savoir que la pensée vient d’ailleurs lui permettra de statuer sur l’origine des pensées reçues. Ainsi, une pensée provenant d’une entité qui tente de le manipuler ou d'entrer en contact avec lui sera identifiée et dénoncée. Enfin, l'interface psychologique de l’âme qui jadis jouait contre lui deviendra le point d’amorce lui permettant d’arracher sa volonté afin de rester l’unique gestionnaire à l’intérieur de son mental.

L'Homme nouveau demeurera en puissance dans son mental malgré les oppositions qu’on pourrait lui présenter. Ainsi dit, il saura que toute intégration qu’il aura à faire dans son quotidien l’amènera à être plus défini dans son mental. Sa parole deviendra dès lors de plus en plus ajustée au réel, donc de plus en plus nuancée, et elle aura ainsi une plus grande portée vibratoire à l’intérieur des mondes invisibles. Il reconnaîtra que toute souffrance traversée a une visée évolutive, et donc, que rien n’est jamais perdu.

L’Homme nouveau dénoncera le mensonge cosmique et ceci le rendra libre dans sa psyché. Dans ce contexte, il saura que rien n’est plus grand que lui : ni l'astral, les dieux, les anges, les diables, le cosmique, et ainsi de suite. Le mensonge sera démasqué. Le mal imposé via le plan astral sur la conscience des hommes n’aura plus d’emprise sur lui ; l’Homme nouveau sera à ce temps devenu intégral en conscience, donc scient des lois de la vie.

— Mohamed Rezkallah


RETOUR EN HAUT DE LA PAGE