La pertinence de remercier l'esprit

merci
Bonjour Sandra,

Merci pour tes enseignements.

On parle beaucoup de l'utilité d'être en colère contre l'esprit, mais est-il aussi juste de savoir le remercier par moment ?

Merci,
Angélique



Bonjour Angélique,

L’ego qui renvoie sa colère à son esprit apprend à contenir ou à intégrer le feu de son esprit en lui, ce qui lui permet de créer et de dynamiser son double éthérique. Le maintien du rapport de force envers son esprit est donc ce qui lui permet de devenir esprit.

Le fait de dire « merci » à son esprit quand ce dernier va dans notre sens, c’est comme de se remercier soi-même… Ainsi dit, je n’ai pas besoin de le/me remercier pour être qui je suis… car je suis tout simplement !

Je préfère donc maintenir un rapport de force envers mon esprit et lui répondre « il était temps ! », plutôt que de lui dire « merci » lorsqu’il me permet d’être bien. En maintenant cette tension envers mon esprit, j’enlève toute forme de hiérarchisation possible de lui sur moi. Je garde donc une relation « horizontale » avec lui, plutôt que de risquer de sombrer une relation « verticale », hiérarchisée, dans laquelle je ne suis pas réellement dans mon pouvoir, dans mon esprit. En d'autres termes, cela me permet de maintenir ma pleine Intelligence d’esprit dans mon ego.

Les « merci », je les garde pour les êtres humains qui ont de l’ouverture et un regard pour l’autre. Il est important de comprendre que cosmiquement parlant, l'ego n'a pas besoin de s'aimer, mais de se respecter dans son Intelligence, c'est-à-dire d'exprimer sa définition de consience face à lui-même et face à l'autre. Le principe universel de l'Amour est toujours lié à l’autre.

Merci pour la question!

Au plaisir,


— Sandra Vimont, 5 mars 2021