L'occulte de la vaccination

injection
Bonjour,

J'ai une question qui me taraude... Bien que je fasse des rapports de force, je ne comprend pas le fond de l'histoire, l'occulte de l'occulte concernant le "vaccin". Je sais que je ne décide pas, mais de ne pas bien comprendre, c'est une autre histoire.

Merci,
Karine



Bonjour Karine,

L'occulte de l'occulte... c'est de réussir à ne pas se polariser face à la réalité de l'injection. Ni pour, ni contre, mais comprendre ce qui sous-tend la décision de chacun. Le tout fait partie d'un "événement" qui englobe le karma social actuel, et qui sert à exposer les failles de chacun face à ses peurs (peur de la maladie, peur de mourir, ou alors peur de perdre sa liberté, peur de perdre ses droits dans la société, etc.). Et ces peurs mènent au besoin de convaincre l'autre de ses croyances. L'ego doit donc parvenir à identifier toutes ses peurs qui l'engouffrent vers des croyances... et qui le mènent directement vers la diffraction, et aussi vers la séparation de la société en deux camps opposés.

C'est un gros défi de ne pas se faire piéger par les forces descendantes qui n'attendent que la prise de position polarisée des egos pour se nourrir grassement. Cela dit, oui l'ego doit parvenir à se positionner pour lui-même, en fonction de ce qu'il sait et ressent en lui-même. Ensuite, l'esprit de chacun va décider ce qui se passera avec chacun qui reçoit (ou pas) l'injection.

Alors finalement, la question importante à se poser est celle-ci : "pourquoi je me fais (ou je ne me fais pas) donner l'injection" ? Et ensuite, l'ego doit identifier ses peurs et ses croyances face à ce qu'il dit.

Enfin, l'ego doit réaliser que toute maladie ou mort est déjà décidée par l'esprit de chacun, et que la liberté réelle c'est le contact avec l'esprit, ce qui va bien au-delà des formes événementielles. L'ego doit savoir que rien ne peu lui enlever son immortalité de conscience, peu importe la forme traversée par son ego. Si l'individu s'extrait de ses peurs qui mènent à ses croyances, il devient plus facile pour lui d'avancer avec sagesse et lucidité.

CONCLUSION : Notre immortalité de conscience doit devenir fondamentalement plus grande que toute forme de polarité dans notre mental.

Au plaisir,



— Sandra Vimont, 7 mai 2021