Ce nouvel Être qui n'est autre que vous

fleur

Après avoir grandi laborieusement si longtemps, l'être nouveau est entrain d'éclore, tel un bouton de fleur, tel un fruit longuement mûri...

Il est enfin prêt à donner son plein potentiel, prêt à se donner lui-même en totalité, sans rien retenir de son essence...

Il devient cadeau, partage...

Il est goutte d'eau dans l'océan, rayon venu du soleil, brise portée par le vent, grain de sable dans le désert...

Il est à la fois le centre et tout ce qui gravite autour, stable et mouvant, il est partout et nulle part à la fois, c'est magique et magnifique, vaste et immense, les limites sont abolies...

Il emplit tout l'espace et tout l'espace l'emplit....

La conscience est partout répandue et partout c'est chez-lui.

— Michele J.